La rhinopharyngite sévit à Saint-Pierre et Miquelon

santé
laboratoire examen
©libre de droits

Si ce virus appartient à la famille des coronavirus, il n'a rien à voir avec la Covid-19. Depuis plusieurs jours les spécialistes ont pu détecter cette épidémie de rhume en veillant à la distinguer du virus à l'origine de la pandémie mondiale.

Vous avez peut-être en ce moment une baisse de régime accompagnée de maux de gorge, de fièvre, d'une toux ou d'un nez qui coule ? Il peut s'agir d'une simple rhinopharyngite.

S il circule tout au long de l'année dans le monde, le Coronavirus NL63 est plus actif depuis deux semaines dans l'archipel. Il a d'ailleurs été détecté grâce aux différentes analyses menées en cette période de pandémie par les spécialistes du Centre Hospitalier François Dunan.

A lire aussi : Bulle Atlantique : un couple de retraités milite pour retrouver son espace

De type viral, le virus touche toutes les catégories d'âge. Selon Joseph Dipito, pharmacien à Saint-Pierre, cette propagation du virus serait dûe " à un relâchement des gestes barrières ". Même constat pour le docteur Yves Alomar.

C'est impressionnant de voir comment les gestes barrières ont été diminués et la rapidité avec laquelle cette épidémie s'est développée.

Yves Alomar, pharmacien biologiste au Centre Hospitalier François Dunan

 

Plus de précisions avec ce reportage signé Karim-Augustin Baïla et Flavie Bry.