publicité

Sébastien Lecornu et Annick Girardin en visite officielle à Miquelon-Langlade

Double insularité, projet de loi sur l'engagement des élus face aux défis des spécificités ultramarines, érosion, montée des eaux. Autant de sujets abordés aujourd'hui à Miquelon-Langlade par les deux ministres. 

Les problématiques de double insularité et les changements climatiques sont au coeur des préoccupations
Les problématiques de double insularité et les changements climatiques sont au coeur des préoccupations
  • Par Claire Arrossaména
  • Publié le , mis à jour le
Ils avaient une journée pour se rendre compte des réalités et des problématiques de la commune. Sébastien Lecornu et Annick Girardin ont sillonné ce dimanche la commune de Miquelon-Langlade. 

Après une longue traversée de près de 2 h à bord du Jarro 2, la ministre des Outre-mer et le ministre chargé des collectivités territoriales ont pu rencontrer l'équipe de la municipalité. Plusieurs thèmes ont été abordés avec le maire Danièle Gaspard et l'ensemble des conseillers municipaux de Miquelon-Langlade. L'engagement dans la vie politique et le financement de l'Etat pour la commune ont notamment été au coeur des discussions. 20 000 euros de plus pour Miquelon sur son budget annuel, c'est l'annonce faite par le ministre. Danièle Gaspard a quand elle insisté sur les difficultés de la double insularité et les problèmes rencontrés pour former un conseil municipal. 

 
Danièle Gaspard, maire de Miquelon-Langlade, a insisté sur les problèmes rencontrés par sa commune et liés à la double insularité
Danièle Gaspard, maire de Miquelon-Langlade, a insisté sur les problèmes rencontrés par sa commune et liés à la double insularité


Dans l'après-midi le climat et les effets du réchauffement climatique ont retenu l'attention d'Annick Girardin et de Sébastien Lecornu. Ils se sont rendus dans un premier temps sur l'isthme pour prendre la mesure des enjeux climatiques liés aux effets de l'érosion et aux risques de submersion. 
Puis, direction Mirande pour découvrir l'unique forêt boréale de France en zone subarctique. Un plan de gestion a été présenté afin de mieux comprendre et mieux appréhender les effets du changement climatique. 
 
L'érosion et les risques de submersion sont des phénomènes bien réels à Miquelon-Langlade
L'érosion et les risques de submersion sont des phénomènes bien réels à Miquelon-Langlade

Voyez le reportage tourné aujourd'hui par Frédéric Dotte et Jean-Noël Delizaragua. Ils ont suivi toute cette journée les deux ministres dans leur déplacement à Miquelon-Langlade. 
 
Double visite ministérielle à Miquelon-Langlade



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play