Sécurité en mer : le matériel obligatoire, indispensable et nécessaire

sécurité
Sécurité en mer
Un certain nombre d'équipements est obligatoire à bord d'une embarcation
Pour prendre la mer en toute sécurité il est indispensable d'avoir du matériel à bord de son embarcation. Certains équipements sont mêmes obligatoires, comme le gilet de sauvetage, le compas et les fusées de détresses.
Le week-end dernier deux personnes ont été portés disparues en mer pendant près de 48h. Grâce à une importante mobilisation elles ont été retrouvées saines et sauves.

Cet incident vient rappeler qu'il ne faut pas prendre à la légère la sécurité en mer. 

Avoir les bons réflexes

Avant de prendre la mer, le navigateur se doit de vérifier plusieurs choses. Comme la météo, car le temps peut vite changer.

Il faut aussi penser à prévenir un proche et l'informer de la destination et du temps estimé pour la sortie. 

Prendre de l'eau, de quoi se nourrir et se couvrir fait aussi parti des bons réflexes à avoir lorsque l'on prend la mer. 

Enfin, il faut vérifier le matériel à bord de l'embarcation. 

Avoir le bon matériel 

Le principe de précaution numéro 1 est de pouvoir être vu et entendu. Chaque occupant de l'embarcation doit porter un gilet de sauvetage ou un autre équipement de flotabilité. 

Pour être entendu rien de mieux que la VHF. Canal 16. Elle permet aussi aux secours de pouvoir localiser l'embarcation en cas de soucis. 

Pour ne pas se perdre, le GPS, le compas et la carte sont très utiles. Le compas est même obligatoire. 

Une ligne de mouillage, des fusées de détresses et un moyen de lutte contre l'incendie font aussi parti des équipements obligatoires. 

Prévention, contrôles, sanctions

Sur une année les incidents et accidents rapportés aux affaires maritimes sont rares. Outre son rôle de police, le service assure aussi un rôle pédagogique auprès des navigateurs.

Des brochures sont disponibles dans ses locaux situés rue gloanec à Saint-Pierre.

Ne pas respecter les régles c'est se mettre en danger. Mais c'est aussi encourrir une suspension de permis. 


Voyez le reportage de Claire Arrossaména et Jason Puppier

©saintpierremiquelon