VIDEO. À la 1ère page : Karine Djebari

livres

Karine Djebari est l'invitée d'A la 1ère page, l'émission littéraire pour tous du portail des Outre-mer. Elle nous présente deux albums jeunesse "T'abuses la Buse !" et "Un drôle de Dodo" édités chez Orphie. Les deux intrigues se situent sur l'île de La Réunion, où Karine Djebari a vécu.

Le résumé d'À la 1ère page

Un drôle de Dodo : Dodo a de très petites ailes, mais de l'imagination à revendre !

Dodo est un drôle d'oiseau, qui ne manque pas d'idées pour épater la galerie. Son terrain de jeu ? L'île de La Réunion. Ses activités préférées ? Taquiner les murènes, vider le lagon et réveiller le volcan ! Avec ses copains Tangue, Margouillat et Paille-en-queue, Dodo s'amuse vraiment comme un petit fou. Embarquement immédiat pour l'île aux bêtises !

T'abuses la Buse !L'histoire d'un pirate qui aurait enterré un fabuleux trésor sur l'île de La Réunion. Un récit inspiré d'un personnage réel, Olivier Levasseur, dit la buse, célèbre pirate de l'océan Indien.

L'auteur : Karine Djebari

Journaliste globe-trotteuse, Karine Djebari écrit des histoires pour petits et grands. Après la lecture d'extraits, Karine Djebari confie que l'écriture de ces deux albums jeunesse est un hommage à l'île de La Réunion, sa faune, sa flore et ses paysages. Puis l'écrivaine nous dévoile d'autres aspects de sa personnalité.

Retrouvez tous les épisodes de la nouvelle émission littéraire, en cliquant sur le titre : A la 1ère page

Réalisation : Jean-Luc Benzimra
Graphisme et Animation : Joël Cimarron
Copyright France Télévisions 2021

Extraits d'A la 1ère page de Karine Djebari

Un drôle de Dodo : Notre histoire se passe sur un lointain volcan quelque part au milieu de l'océan Indien. Sur cette île verdoyante vit un oiseau facétieux. On l'appelle Dodo. Dodo n'a pas les deux pieds dans la même basket. Il déborde d'énergie. C'est loin d'être un endormi.

T’abuses la Buse ! : Il était une fois un pirate. Et pourquoi, une fois au fait ? L'histoire que je vais vous raconter contient plein d'aventures, donc on peut dire, il était plein de fois et comme on y croise de nombreux pirates, on peut même aller jusqu'à affirmer : il était plein de fois plein de pirates car à cette époque les flibustiers étaient nombreux à écumer les océans du globe.