VIDEO. Dédé Saint-Prix à la mémoire des ancêtres

spectacle
Invité d’honneur de la "Fête de la fraternité, Limyè ba yo", en hommage aux victimes de l’esclavage, l’artiste martiniquais Dédé Saint-Prix a galvanisé la foule présente sur le parvis de la basilique de Saint-Denis, avec son répertoire musical traditionnel, le "chouval bwa". 
Captation du concert événementiel organisé par le CM98 et la coordination des associations originaires d’Outre-mer pour le respect, la réconciliation et la fraternité entre les peuples, lors du " Limyè ba yo ", le 23 mai 2019, à Saint-Denis (93).

Toute l’âme des Caraïbes se compose et s’écrit dans la musique de Dédé Saint Prix. Celui que l’on surnomme parfois le " griot des îles " est l’un des plus grands représentants du chouval bwa, une musique populaire et traditionnelle des Antilles. Cette musique, qui tire son nom créole des manèges en bois installés depuis le XVIIIe siècle dans les campagnes antillaises, devait donner de l’entrain aux hommes chargés, à la force des bras, de les faire tourner.

Un tempo de ti-bwa (percussion en bambou jouée avec deux baguettes), une averse de cha-cha (cousin des maracas), accompagné de volutes de flûtes en bambou, d’accordéon ou de clarinette forment la base musicale du chouval bwa.

Réalisation Arnaud Legoff
Production Beau Comme une Image avec la participation de France Télévisions
Durée 52 min - 2019