VIDEO. la1ere.fr célèbre la journée de la terre

écologie
Martinique, l'art des jardins
Gilbert Larose dans son jardin créole ©Eclectic

Sensibliser les populations sur leur impact vis-à-vis de la planète est l'objectif de la journée de la terre. Les ultramarins sont conscients de cette richesse qu’il est primordial d’honorer. La 1ère vous propose une sélection de documentaires autour de cette thématique.

Martinique - Pour quelques bananes de plus, le scandale du chlordécone

Teaser Chlordecone, pour quelques bananes de plus

Aux Antilles, tout le monde connaît le chlordécone. Ce pesticide toxique a été utilisé durant des nombreuses années dans les cultures de bananes. Il a contaminé un tiers des terres agricoles, les tubercules, la viande, les œufs. Il a pollué les sources et les rivières, touché les poissons et les fruits de mer. Neuf personnes sur dix en ont dans le sang. Le chlordécone est un perturbateur endocrinien. Il a fait de la Martinique la championne du monde des cancers de la prostate. A cause de lui, le nombre de prématurés ne cesse d'augmenter. Il faudra plusieurs siècles avant qu'il ne disparaisse.

Un documentaire à voir ou à revoir ICI.

Nous, gens de la terre

Cette série de 9 documentaires met à l’honneur des agriculteurs face aux défis de leur territoire. Personne ne connaît leur histoire, ni leur quotidien et, pourtant, tous ont des défis communs à relever : contribuer à l’autosuffisance de leurs territoires, diversifier leurs cultures, s’adapter aux changements climatiques ou encore parvenir à une agriculture plus durable. Ces femmes et ces hommes, avec leur histoire et leurs identités, ont créé un patrimoine agricole qu’il s’agit de valoriser. Car, eux, plus que d’autres, n’ont eu de cesse de se réinventer et de s’adapter à un monde qui change. 

La série documentaire est à voir ou à revoir ICI.

Nouvelle-Calédonie - 3 nuances de bleu

Teaser 3 nuances de bleu

La Nouvelle-Calédonie possède une faune et une flore endémique incomparable sur terre comme en mer, un patrimoine sauvage que les Calédoniens comptent bien défendre. La densité de la population est très faible et très mélangée. Les zones construites n’ont pas détruits les écosystèmes comme le lagon classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008. Depuis quelques années, la Nouvelle-Calédonie a pris conscience du poumon vital qu'elle représentait. Ce documentaire met en avant quelques-uns de ces Calédoniens qui contribuent à la préservation du territoire. 

Un documentaire à voir ou à revoir ICI.

Nouvelle-Calédonie - l’île sauvage

Teaser documentaire Nouvelle-Calédonie, l'île sauvage

Véritable arche de Noé, la Nouvelle-Calédonie est riche des espèces animales qui descendent des premières formes de vie apparues sur terre. Elle possède une faune et une flore à l’extraordinaire singularité et en majorité endémique. Sont recensées actuellement plus de 3380 espèces indigènes. On estime qu'il y aurait encore 200 à 300 espèces à découvrir et chaque année sont décrites de nouvelles espèces de plantes. Il est exceptionnel de trouver un territoire où l’influence du monde extérieur est encore aussi faible. Habituellement, la faune et la flore sont les premières victimes de la mondialisation qui bouleverse leur équilibre. Ici, l’éloignement a protégé les animaux et les plantes de l’île. De plus, le relief et le climat contribuent à mettre à l’abri de toutes influences extérieures les espèces fragiles.

Un documentaire à voir ou à revoir ICI.

Guadeloupe - Des cîmes à l’océan

Teaser Guadeloupe, des cimes aux océans

La Guadeloupe est une île remarquable.Sa faune abondante est paradoxalement méconnue. De l’oiseau de proie en chasse sur les cîmes de Basse-Terre, jusqu’au coquillage niché dans les récifs, partez pour la première fois à la découverte et à la rencontre de tous les espèces animales de l’île.

Un documentaire à voir ou à revoir ICI.

Martinique- L’art des jardins

La Martinique possède une végétation et une flore particulièrement riche au regard de sa surface. L’île aux fleurs est un véritable paradis pour les jardiniers. Madinina est aussi un exceptionnel sanctuaire naturel avec ses nombreuses espèces endémiques pour les scientifiques. Ce documentaire vous invite à une promenade dans la splendeur et le diversité de ses jardins : créole, d’habitation, de case ou encore botaniques. 

Un documentaire à voir ou à revoir ICI.