Coronavirus : Eclairage sur le vaccin Moderna

coronavirus
vaccin moderna
©France 3 - France info

Le vaccin anti-covid "Moderna" suscite beaucoup d'interrogations sur sa composition, son rôle ou encore son efficacité. Pour l'heure 35% de la population majeure de Wallis et Futuna ont reçu la première injection du vaccin.

Wallis et Futuna entame sa deuxième semaine de campagne de vaccination. Depuis le lancement  le 19 mars dernier, 2 898 personnes se sont rendues dans les centres de vaccination pour la première injection. Un chiffre encore loin du seuil de l'immunité collective fixée à 60 - 70%. Et pour cause le vaccin anti-Covid continue de poser de nombreuses questions, notamment sa composition, son rôle ou encore son efficacité. Marine Sebilotte, infectiologue au CHU de Rennes et faisant partie de la réserve sanitaire en renfort à Wallis depuis quelques jours, apporte des éclairages sur les composants du vaccin MODERNA. Elle répondait à Paula Semoa et Lafaela Liufau. Elle nous explique que ce vaccin est composé globalement de 2 parties, la paroi ou l'enveloppe et le message ARN.

 

Une fois vacciné, peut-on être infecté ou contaminer les autres ?

Oui selon la Haute autorité de la santé. Mais les risques de développer une forme grave sont alors réduits. D'après l'infectiologue le corps commence à être protégé 12 jours après la première injection. Et si vous entrez en contact avec le virus avant, vous pourrez être infecté ou potentiellement infecter d’autres personnes. C'est  la raison pour laquelle être vacciné ne vous exonère pas de porter un masque, de respecter les gestes barrières, et de faire un test PCR.