Coronavirus : la diaspora de Saint-Pierre et Miquelon raconte son confinement [épisode 8]

coronavirus
jean-pierre plaa laurent goiziou
©SPM la 1ère
À cause du coronavirus, ils sont loin de leur famille, de leurs amis. Confinés et isolés, des membres de la diaspora de Saint-Pierre et de Miquelon actuellement en France métropolitaine ou à l'étranger nous livrent leur quotidien et leurs recettes pour tenir.
Chacun le mesure, le confinement n'est pas toujours simple à vivre. Et encore moins lorsque l'on se trouve à des milliers de kilomètres de son cercle familial et social. Nous vous proposons une série de témoignages de Saint-Pierrais et Miquelonnais qui s'expriment sur leur quotidien. C'est aussi notre moyen de garder le contact.
 

Enseignant dans le Maryland


Professeur dans le Maryland, Jean-Pierre Plaa reconnaît que le confinement a suscité de nombreux bouleversements. Confronté aux défis de l'enseignement à distance, il continue toutefois de dispenser ses cours grâce aux nouvelles technologies.
 

"On travaille avec les élèves sous forme de visioconférence" - Jean-Pierre Plaa

 
©saintpierremiquelon
 

Technicien à domicile en Norvège


Installé en Norvège depuis plus de vingt ans, Laurent Goiziou continue de travailler malgré le confinement. Appelé à intervenir au domicile de ses clients, ce père de trois enfants jongle entre son activité professionnelle soutenue et une vie de famille chamboulée par le confinement.
 

"Tout se passe bien en général, mais avec quelques petites crises de temps en temps." - Laurent Goiziou

 
©saintpierremiquelon

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live