L'humoriste Élodie Poux se confie sur sa nouvelle vie de maman

À 37 ans, l'humoriste Elodie Poux cartonne. Au micro d'Annaïg Morazé, elle se livre sur sa nouvelle vie de maman, la crise sanitaire et les répercussions de la crise du coronavirus sur le secteur de la culture.

© Fred Boehli
© Fred Boehli
  • Par Rachelle Girardin
  • Publié le , mis à jour le
Pour Elodie Poux, tout commence en 2009 lorsqu'elle s'inscrit à un atelier d'art du conte et d'expression corporelle. Ce sera une révélation. En 2012, elle s'inscrit à des cours dans un café-théâtre afin d'y peaufiner son style. 

Cette trentenaire cartonne sur les planches de théâtres mais aussi sur les réseaux sociaux et sur son compte Instagram où elle compte près de 120 000 abonnés. Son spectacle Le syndrome du Playmobil, actuellement interrompu en raison de la pandémie, revient sur ses douze années passées à travailler dans les écoles maternelles.
 

"Le syndrome du Playmobil, c'est la capacité à garder le sourire face à toutes les circonstances de la vie." - Elodie Poux


Elodie Poux se livre sur la crise sanitaire et voit le verre à moitié plein. Maman depuis octobre dernier, elle s'estime chanceuse d'avoir eu un congé maternité si long et de pouvoir profiter de son enfant avec son conjoint, lui aussi comédien. 
 

Un horizon de plus en plus lointain 


Elodie Poux rêve de pouvoir remonter sur scène. Elle affirme que cela est "de plus en plus dur". En effet, la programmation de ses spectacles est chamboulée par la pandémie. Déjà reportés à des dates ultérieures, les spectacles d'Elodie Poux ont tous été repoussés ou annulés.

À lire aussi : Pédophilie : le combat acharné de l'ancien rugbyman Sébastien Boueilh

Elodie Poux l'affirme, il faut transformer les choses et réinventer ce métier en acceptant de jouer en plein air. Elle se renouvelle en acceptant de jouer en direct devant son ordinateur, un moyen de rester connecté avec son public.

Retrouvez l'entretien d'Edodie Poux au micro d'Annaïg Morazé :  
présenté par
vos programmes tv