publicité

Investissement en baisse et fonctionnement maîtrisé : le conseil territorial adopte son budget primitif 2019

En tenant compte des reports des excédents dégagés l’an dernier, la collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon disposera d'un budget de 80 millions d’euros en 2019.

Image d'archive © SPM la 1ère
© SPM la 1ère Image d'archive
  • Mehdi Elghazouani / Frédéric Dotte
  • Publié le , mis à jour le
Dans le détail, le fonctionnement représente 56 % des dépenses de la collectivité, contre 44 % pour l’investissement.
 

Une forte baisse de l'investissement

Les crédits d’investissement sont prévus en forte baisse pour cette année (- 26 %) et intègrent le remboursement élevé de la dette, plus de 4,2 millions d'euros pour 2019, supérieur de 11 % à celui de l’an dernier.
 
Parmi les investissements planifiés, les principales opérations concernent le quai des ferries à Saint-Pierre, l’électrification, la rénovation des façades de la patinoire, la voirie au quartier des Graves, l’enrobé à Miquelon-Langlade, la toiture du Palais Royal, des travaux au centre culturel et sportif ou encore l’aménagement de deux campings dans le Cap de Miquelon et au Pain de Sucre à Saint-Pierre.

Une augmentation de capital de la société de développement économique Archipel Développement à hauteur de 1,2 million d’euros s'ajoute également à ce montant d'investissement.
 

Des dépenses de fonctionnement maîtrisées

Concernant le fonctionnement, les dépenses 2019 sont en hausse de 1,12 % tandis que les charges de personnel représentent 27,5 % du budget. À noter une baisse sensible des crédits alloués à l’abondement du RSA, le revenu de solidarité active, de - 18,3 %.
 

Des recettes en hausse

Du coté recettes, la collectivité affiche ses ambitions et compte prélever 28,6 millions d'euros en impôts et taxes, soit une baisse de près de 1,5 %. Mais dans le détail, le rendement de l’impot sur le revenu devrait augmenter d’1 million d’euros, soit une hausse de 9 %.

Idem pour les droits de succession et d’apport avec un rendement multiplié par trois à plus d'un million d’euros. La collecte au titre de l’impôt sur les sociétés va largement baisser, à moins 2 millions, soit une baisse de 29 %.

La collectivité table enfin sur une augmentation des recettes d’exploitation, dont celles dégagées par SPM Ferries, de 40% à près de 2 millions d’euros.
Le conseil territorial adopte son budget primitif 2019

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play