Le pass sanitaire, ou encore la réouverture des frontières avec le Canada, le préfet de Saint-Pierre et Miquelon fait le point

coronavirus saint-pierre (spm)
arrivee aeroport saint-pierre
Image d'archive ©SPM la 1ère
Le pass sanitaire sera-t-il appliqué à Saint-Pierre et Miquelon ? Comment le territoire s'organise-t-il après l'annonce de la réouverture des frontières avec le Canada ? Autant de questions posées à Christian Pouget sur notre antenne. Il nous éclaire.

C'est ce mercredi qu'a débuté l'examen du projet de loi concernant le pass sanitaire. Un projet de loi polémique examiné par les sénateurs ce jeudi. Invité du journal télévisé ce mercredi soir, le préfet de l'archipel Christian Pouget, a tenu à rappeler l'importance de ce sésame.

Bien que les situations soient différentes, on ne peut pas s'en désolidariser. Pour ceux qui ont reçu leur QR code, ce pass a toute son importance.

 

Et Christian Pouget d'ajouter qu'il ne négligera pas les spécificités de Saint-Pierre et Miquelon. À ce sujet, il doit rencontrer les élus locaux ce vendredi.

On va essayer d'adapter les dispositifs qui seront en vigueur au niveau national à l'archipel. N'oublions pas que 84% de la population locale est vaccinée.

 

Le pass sanitaire adapté au territoire ? 

 

Et à Saint-Pierre et Miquelon aussi, le pass sanitaire a ses contestaires. Ils ont d'ailleurs manifesté sous les fenêtres de la préfecture ce mercredi en fin d'après-midi, avant d'être reçus par le représentant de l'Etat. 

À lire aussi : A Saint-Pierre et Miquelon, des voix s'élèvent contre le pass sanitaire

Interrogé par Claire Arrossaména sur cette manifestation, Christian Pouget s'est dit à l'écoute :

J'ai écouté leurs arguments, même si je ne les partage pas. L'obligation vaccinale pour le personnel de santé existe déjà. On rajoute juste un vaccin à d'autres. Quant au pass sanitaire, on verra ce qu'indiquera la loi, et on déterminera une position pour le territoire.

 

2 cas de covid sur l'archipel

 

Autre thématique abordée durant l'entretien, la détection d'un second cas de Covid-19 à Saint-Pierre et Miquelon. Les deux contaminées sont des personnes au schéma vaccinal complet. Quand certains y voient une raison de plus pour ne pas se faire vacciner, le représentant de l'État sur l'archipel y voit un moyen de protection dont on ne saurait se passer. 

Cela témoigne de la nécessité de comprendre que le fait d'être vacciné n'empêche pas d'attraper le covid. Cependant, on ne développe pas de formes graves. Donc lorsqu'on est pas vacciné, on se met donc en danger, et on met en danger les autres. 

 

Réouverture des frontières au Canada, l'archipel s'organise

 

Pour ce qui est de l'ouverture des frontières avec le Canada, Christian Pouget s'en satisfait, mais tient à rester prudent.

Il faut trouver un équilibre avec la nécessité de protéger les habitants, et la volonté des habitants de vouloir voyager.

 

Ce vendredi lors de la réunion entre les élus et le préfet, les modalités de voyage entre Saint-Pierre et Miquelon et le Canada seront également discutées. Nombreux sont les habitants qui attendent ce moment avec impatience, notamment ceux qui ont une résidence secondaire sur place. Il pourrait donc y avoir affluence lors de la reprise des vols, et des rotations des ferrys. 

Le préfet interviewé par Claire Arrossaména :