François Morel remet au goût du jour les chansons oubliées d'un marin basé à Saint-Pierre

musique
francois morel chants marins
©Facebook / Francois Morel
L'acteur et metteur en scène François Morel publie un livre sur Yves-Marie Le Guilvinec : prélude à un album de chansons. Marin et poète breton oublié, Yves-Marie Le Guilvinec a régulièrement fait escale à Saint-Pierre-et-Miquelon, où vivait son épouse.
François Morel découvre les chansons d'Yves-Marie Le Guilvinec par hasard, au détour d'un vide-grenier en Ille et Vilaine. Il tombe sur une brochure datant de 1894, " La Cancalaise ". À l'intérieur : douze chansons sur la vie en mer écrite par un mystérieux voyageur breton, Yves-Marie Le Guilvinec. Un homme qui a voyagé tout autour du monde et s'est marié à une jeune femme installée à Saint-Pierre et Miquelon. Il décrit avec force détails,  la vie des marins au XIXème siècle. L'auteur de " La Cancalaise ", disparait en mer à l'âge de 30 ans. 

À lire aussi > Henri Gautier, pionnier méconnu de l'aviation à Saint-Pierre et Miquelon

François Morel est fasciné par sa découverte. Il décide de mettre en lumière tous ces textes retrouvés. Dans le livre Tous les marins sont des chanteurs  (aux éditions Calmann Lévy), qu'il coécrit avec Gérard Mordillat, il raconte la vie du marin oublié.
 

La vie en mer au siècle dernier


" Yves-Marie Le Guilvinec était un garçon courageux " raconte le biographe. " Mais c'était aussi quelqu'un de rare, il s'isolait dans un fond de la cale pour prendre une plume et écrire des choses magnifiques et émouvantes qui racontent la vie de ces gens là. " À l'époque, voyager était éprouvant et il fallait des mois pour traverser l'Atlantique. 
 

" C'était des vies extrêmement difficiles d'autant que lorsque les marins partaient vers des contrées lointaines comme Saint-Pierre-et-Miquelon, c'était des mois de voyage. " - François Morel, artiste


Les chants d'Yves-Marie Le Guilvinec ont également une valeur historique importante. " À mots couverts, il parle beaucoup de rhum et de ce qu'on buvait sur les bateaux " relate François Morel. " Il y a une chanson assez curieuse, un peu onirique, et qui parle de manière cachée de la difficulté de vivre en mer et de l'alcoolisme. "
 

Une épouse à Saint-Pierre et Miquelon


" Je crois que c'est en 1891 qu'Yves-Marie a épousé celle qu'on appelait la grande Lili " se souvient François Morel. " Elle était serveuse au bar " L'espérance ", l'un des principaux bars de Saint-Pierre à l'époque. " Une histoire d'amour compliquée, puisque le marin breton passait alors la majeure partie de son temps en mer. Le couple a tout de même fondé une famille. " Ils ont eu six ou sept enfants. "
 

" La solitude, le vent qui souffle, l'amitié, le mal de mer et l'inquiétude [...] tous les marins sont des chanteurs. " - Extrait d'une chanson d'Yves-Marie Le Guilvinec


Avec leur livre, François Morel et Gérard Mordillat ont souhaité rendre hommage à tous ces hommes qui prenaient la mer, malgré les conditions de vie difficiles. " On a été extrêmement touchés par ces destins. " 

François Morel est à écouter ici - entretien Marie-Josée Abraham, montage Frédéric Dotte : 
 

François Morel raconte Yves-Marie Le Guilvinec


Un album en octobre


François Morel et Gérard Mordillat ont également adapté les douze chansons de Yves-Marie de Guilvinec en conférence chantée. Et grâce à la complicité de Bernard Lavilliers et de Juliette Noureddine, le comédien vient de terminer l'enregistrement d'un album intitulé Tous les marins sont des chanteurs, dont la sortie est prévue le 16 octobre prochain. Les chansons sont ainsi remises au goût du jour.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live