Kamannyòk

9 minutes de reportage au coeur de l’actualité agricole de l’archipel.

À réécouter

  • « Exceptions d’ailleurs » : les saveurs des outre-mers valorisées autrement

    Emeric et Angélis Romignac, deux frères originaires de la Réunion, ont fondé en septembre 2018 « Exceptions d ailleurs », une épicerie fine spécialisée dans les produits des outre-mers, commercialisés en ligne, mais aussi dans la boutique ouverte en décembre 2022 Jarzé, dans le Maine-et-Loire, où vivent les frères Romignac. Leur credo : valoriser surtout les producteurs, qu ils vont voir sur leur terroir, et qu ils choisissent pour leurs modes de culture et de transformation naturels et souvent certifiés bio. www.exceptions-dailleurs.com Egalement sur Facebook et Instagram. Intervenant : Emeric Romignac, co-fondateur et responsable commercial d « Exceptions d ailleurs ».
  • « Papa Rouyo », le rhum des maîtres-canniers (3/ blancs et vieux)

    Dernière étape da la visite de la distillerie Papa Rouyo : le chai de rhums blancs, d où est sortie en 2024 une cuvée spéciale l effigie du maître-cannier Tim Synésius (un rhum parcellaire et monovariétal) ; et le chai de vieillissement, d où sortiront cette année aussi les premiers rhums vieux 100% Papa Rouyo, c est- -dire issus des alambics de la distillerie, et qui viennent d atteindre leurs 3 ans d âge en fût de chêne. Intervenants : Davy Grava, responsable développement la distillerie Papa Rouyo ; Joris Galli, co-fondateur et gérant de la distillerie Papa Rouyo ; Tim Synésius, exploitant agricole, co-fondateur et associé de la distillerie Papa Rouyo.
  • « Papa Rouyo », le rhum des maîtres-canniers (2/ broyage et distillation)

    Coupée la main, sur les parcelles situées au Moule, la canne destinée aux rhums Papa Rouyo est broyée sur place, dans les moulins installés sur l exploitation « Les Jardins de l Ecluse ». Mais le jus est ensuite transporté Goyave, où est implantée (provisoirement) la distillerie. Les rhums blancs agricoles sont fabriqués selon le process de double distillation en alambic. Intervenants : Sandro Lodin, responsable exploitation agricole Papa Rouyo ; Joris Galli, co-fondateur et gérant de la distillerie Papa Rouyo ; Davy Grava, responsable développement ; Kysia Rosan, responsable production.
  • « Papa Rouyo », le rhum des maîtres-canniers (1/ l’amour d’un terroir)

    C est la plus jeune des neuf distilleries agricoles de la Guadeloupe « Papa Rouyo », a vu le jour en 2021, Goyave, sous l impulsion d agriculteurs du Moule, qui souhaitent tirer un meilleur revenu de leur canne sucre. Le principal actionnaire est aussi un professionnel de l industrie agro-alimentaire. Les rhums Papa Rouyo mettent en lumière le savoir-faire des « maîtres-canniers », l image de l ancêtre qui a donné son nom la marque. Intervenants : Tim Synésius, exploitant agricole, co-fondateur et associé de la distillerie Papa Rouyo ; Joris Galli, co-fondateur et gérant de la distillerie Papa Rouyo.
  • Gérard Leborgne et le machinisme agricole (2 : un référent dans la canne à sucre) rediffusion

    Difficile de se passer de Gérard Leborgne Agé de 64 ans, l ex-directeur technique de la SOCOMECO est la retraite depuis fin mars 2023, après 32 ans de service, mais a été réembauché temps partiel comme directeur du développement commercial. Ce passionné de machinisme est particulièrement impliqué dans le secteur de la canne sucre. Référent en matière de pièces détachées, il a également son actif l adaptation ou la co-création d outils pour répondre aux besoins des agriculteurs. C est le cas d une sarcleuse mécanique qui permet de désherber entre les rangs de canne Intervenant : Gérard Leborgne, directeur du développement commercial la SOCOMECO.
  • Gérard Leborgne, le machinisme agricole dans la peau (1 : 46 ans de métier) rediffusion

    Les machines agricoles sont toute sa vie Gérard Leborgne, 64 ans, a démarré sa carrière professionnelle 19 ans, comme chauffeur de récolteuse de canne sucre pour l usine Grosse-Montagne, avec d intégrer en 1990 l entreprise SOCOMOECO Baie-Mahault, où il a gravi les échelons, de mécanicien soudeur jusqu directeur technique. Avec le fondateur de la société, René Le Maigat (aujourd hui décédé), Gérard Leborgne s est toujours inscrit dans une logique d innovation et de recherche-développement, en créant des outils adaptés aux besoins des agriculteurs de la Guadeloupe. Intervenant : Gérard Leborgne, directeur du développement commercial la SOCOMECO.
  • Les MAEC (2/2 banane et jardin créole)

    La filière banane, qui depuis une quinzaine d années, est dans une démarche d agriculture durable, est la plus engagée dans les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques en Guadeloupe. Les aides pour encourager la lutte mécanique contre l enherbement, l effeuillage chirurgical contre la cercosporiose, ou encore les jachères semées, sont pourtant loin de compenser les surcoûts liés ces pratiques. La plus rémunérée des MAEC sur la programmation 2023-2027 est celle dédiée aux « petites exploitations hautement diversifiées ». Intervenants : Rosemond Chery, ouvrier agricole ; Damien Frair, exploitant agricole ; David Alquier, Directeur production, qualité et développement durable la SICA bananière « Les Producteurs de Guadeloupe » ; Ella Mainger, chargée de mission en environnement la Chambre d agriculture de la Guadeloupe.
  • Les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (1/2)

    Chaque année, entre le 1er avril et le 15 mai, les agriculteurs doivent effectuer leur déclaration de surfaces, sur le site internet Telepac. Et c est lors de cette formalité qu ils peuvent souscrire aux aides européennes de la Politique Agricole Commune. Parmi ces subventions, il y a les MAEC (Mesures Agroenvironnementales et climatiques), qui permettent de compenser en partie les surcoûts liés la mise en œuvre de pratiques agro-écologiques. Six MAEC sont ouvertes pour la Guadeloupe dans la programmation 2023-2027. Intervenante : Ella Mainger, chargée de mission en environnement la Chambre d agriculture de la Guadeloupe.