• Une semaine après le début de la Cap Martinique, la compétition se resserre avec un regroupement des participants à Madère (île du Portugal). Les navigateurs bénéficient désormais des conditions favorables pour parcourir les milles nautiques qui les séparent de Fort-de-France, où ils sont attendus au début du mois de mai.
  • Depuis jeudi (18 avril), la Martinique est concernée par un épisode de pollution atmosphérique causé par une brume de sable très dense. En raison des concentrations en particules fines PM10, Madininair maintient la procédure d'alerte spécifique aux épisodes de pollution ce lundi 22 avril. La préfecture a également mis en place des mesures de protection afin de réduire l'exposition de la population et limiter les émissions de particules qui peuvent avoir des conséquences sur la santé.