• Le Préfet et l'ARS le disent : Aujourd'hui la progression de la pandémie en Guadeloupe marque le pas. La prudence est plus que jamais de mise mais cette tendance se ressent sur le terrain et les médecins de ville le constate au quotidien
  • Alexandre Rochatte a lâché, hier lors du point épidémiologique, la bombe que tous les Guadeloupéens soupçonnaient. Avec les indicateurs actuels de la pandémie de COVID19, les festivités telles que les chanté nwèl et le carnaval sont impossibles. Dès lors, comment vont rebondir les associations ?

dernières actus