• C'est peu après 19h30 que les enquêteurs de la Police Judicaire ont informé le Président de Région et ses avocats que sa garde à vue était levée sans qu'aucune charge ne soit reconnue contre lui. L'enquête ne s'arrête pas pour autant et concerne désormais d'autres protagonistes.

  • Les salariés du SIAEAG montent une nouvelle fois au créneau. L'UNSA estime qu'ils sont "traités comme de vulgaires paquets, par les autorités et les élus locaux", qui statuent sur leur avenir professionnel, sans les consulter, dans l'actuelle phase de création de la future structure unique de l'eau