• Ce jeudi 2 novembre, l'intersyndicale et les élus guadeloupéens vont entamer des discussions, dès 9 heures. Dans la nuit, des barrages enflammés ont fait leur retour sur certains axes. L'intervention des forces de l'ordre a rendu la route aux automobilistes.
  • C'est probablement un marathon qui s'annonce d'ores et déjà pour amorcer les premiers échanges en vue d'une sortie de la crise sociale qui sévit en Guadeloupe. Le premier acte s'est joué à l'université des Antilles, une première rencontre entre les élus et tous les membres du Collectif