• Ils veulent rentrer mais les jeunes diplômés n’ont pas accès aux offres de postes à responsabilité ici, selon une enquête de l’association Alévini. Une association qui continue d'oeuvrer pour permettre aux jeunes guadeloupéens de revenir travailler au pays
     
  • On les disait menacées et des actions ont d'ailleurs été menées pour que l'expérimentation en cours puisse perdurer. C'est chose faite puisque les députés ont décidé de permettre la création de12 nouvelles maisons de naissance sur le territoire national. Une victoire pour leurs défenseurs

dernières actus