• Représentants de l'Etat, politiques, direction de Vale Nouvelle-Calédonie, Ican, coutumiers : depuis le début d'après-midi, une vingtaine de personnes étaient réunies à Nouméa au haut-commissariat, pour une table ronde sur le nickel et notamment l'usine du Sud. Elle s'est finie peu avant 22 heures.
  • La mobilisation en faveur du projet Sofinor-Korea Zinc, rejeté par le groupe Vale, ne faiblit pas. Une transaction qui cristallise les positions politiques pour la première réunion ministérielle, ce jeudi 26 novembre portant sur le nickel dans le cadre des discussions sur l'avenir institutionnel. 

dernières actus