• Les 11 militants de la CCAT interpellés le 19 juin ont été mis en examen. Parmi eux, 7 prévenus dont Christian Tein, placés en détention, ont été transférés vers l'Hexagone dans la nuit de ce samedi au dimanche 23 juin. Dans un communiqué, le parquet de la Nouvelle-Calédonie détaille les raisons de ces "affectations en métropole".
  • Son transfert vers l'Hexagone est imminent, indique l'avocat de Christian Tein, " abasourdi " par la décision d'envoyer son client, responsable de la CCAT, à plus de 17 000 km de la Nouvelle-Calédonie. Ce samedi, Christian Tein et 10 autres militants ont été auditionnés par des juges d'instruction dans le cadre d’une enquête visant “les commanditaires présumés des exactions commises à compter du 12 mai 2024”.