• Le corps comme une expression des cultures, une œuvre d'art où se mêlent les croyances personnelles et la mémoire des peuples... Tout cela a un nom : le tatouage. À Arue, une trentaine de tatoueurs de Polynésie et de Nouvelle-Calédonie sont présents pour la 1ère édition du festival Tatau. Les participants s'affronteront dans des concours de vendredi à dimanche.
  • La rentrée scolaire s'annonce sous d'heureux auspices dans les îles, elles aussi libérées du covid. Elle a débuté le 9 août pour les élèves. Mais une problématique perdure : celle du transport d'une île à une autre pour aller à l'école. 5 842 élèves sont attendus dans les établissements des archipels.