• On les appellera Maeva, Vaitiare ou encore Poema, derrière ces noms d’emprunt, des mères qui n’ont pas hésité à faire appel à la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité pour bénéficier de bons alimentaires pour nourrir leurs enfants. Car avec une inflation qui a atteint son plus haut niveau jamais connu, + de 7% en un an, nombreux sont ceux qui se retrouvent aujourd’hui dans une grande précarité.
  • Le Majestic Princess est arrivé à la mi-journée. Il signe le retour des grands paquebots de croisière dans les eaux polynésiennes. A son bord, 3600 passagers, dont 2700 touristes. Les excursionnistes sont ravis, les commerçants de la ville, un peu moins, car ces touristes ne sont pas les meilleurs clients.