publicité

Bejisa : un mort, deux blessés graves et treize blessés légers

Le premier bilan humain est déjà très lourd. Bejisa s'éloigne en laissant derrière lui, deux morts et quinze blessés dont deux graves.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
A Saint-Leu, commune de l'Ouest durement touchée par le phénomène jeudi en fin de journée, une femme de 86 ans a été retrouvée morte sur sa varangue de Piton-Saint-Leu ce matin.
Selon les voisins de la victime, l'octogénaire était en pleine forme. Les premières constatations du médecin, laissent penser qu'elle a été victime d'un traumatisme crânien fatal dû à une chute sur le carrelage rendu glissant par l'eau. Sa famille lui avait proposé de l'héberger.
Le maire de Saint-Leu a évoqué le décès d'une autre femme du côté de La Chaloupe, un écart des hauts de cette commune encore difficile d'accès. Après vérification cette seconde victime souffrait d'une maladie, cause du décès.

Des accidents évitables
 
Dès jeudi, les autorités relevées 15 blessés dont deux graves. Tous tentaient d'effectuer des réparations sur leurs maisons, alors que La Réunion avait été placée en alerte rouge dans la matinée. Les plus sérieusement touchés, sont deux hommes. Le premier est tombé d'un toit et le second d'une échelle. La plupart des victimes n'onnt pas respecté les consignes de confinement obligatoires qui interdisent formellement de sortir de son domicile. Dans son point presse jeudi soir, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, a regretté une "forme d'imprudence ou d'inconscience".
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête