• Le procès deux élus s'est tenu tout au long de la journée de ce 21 mai. Ils sont poursuivis pour des faits de détournement de fonds publics, recels ou encore de prise illégale d'intérêt. Ils encourent des peines de prison ferme et d'inéligibilité suite aux réquisitions du parquet. Le jugement est attendu le 25 juin.
  • Ce mardi 21 mai, au tribunal correctionnel de Mamoudzou, Rachadi Saindou, le président de la CADEMA, et Salime Mdéré, le vice-président du département, étaient jugés pour prise illégale d'intérêt et emploi fictif à la CADEMA. Le procureur a requis des peines de prison avec sursis ainsi qu'une forte amende pour les deux prévenus.

dernières actus