• La situation sanitaire ne s'améliore pas et reste fragile. Si le taux d'incidence de l'île reste autour de 100 cas pour 100 000 habitants, il est beaucoup plus inquiétant pour sept communes. Résultat, le préfet avance le couvre-feu à 18h dès ce vendredi 5 mars et pour au moins quinze jours.

  • La Réunion envisage l’évacuation sanitaire des malades vers la métropole dès ce jeudi. Le député David Lorion avait tiré la sonnette d’alarme face à une situation qui devient dangereuse pour l’île. Le taux d’incidence est autour de 100 cas pour 100 000 habitants, voire 150 pour certaines communes.

dernières actus