Gran’Matin : François Lamy, ministre délégué à la ville, à l’écoute des Réunionnais

politique
François Lamy
©Réunion 1ère
Le ministre délégué à ville de passage à La Réunion va signer six nouveaux plans de rénovations urbains. Invité de Gran’Matin sur Réunion 1ère radio, François Lamy, a souligné son attachement à rénover les villes, sans oublier les habitants.
De nouveaux plans de rénovations urbaines (PRU) vont être signés par François Lamy, le ministre délégué à la ville, au cours de ces deux jours à La Réunion. Entamée au pas de course sur le grand chantier de Saint-Denis, la transformation des Camélias, la visite va se poursuivre, ce vendredi 24 janvier 2014, à Saint-Benoît, Saint-Joseph et au Tampon. Le représentant du gouvernement s’attache dans chacune des communes, à découvrir un atelier d’insertion, où un centre de remise à niveau scolaire.
Sur Réunion 1ère radioTV et Internet, François Lamy a rappelé son attachement à prendre le problème de l’aménagement des villes dans son ensemble : « La question de l’emploi ne sera pas réglée localement dans les quartiers populaires, sans régler le problème de l’emploi au niveau national. Nous nous attachons à trouver des solutions avec mon collègue Michel Sapin. D’ici fin janvier, début février, nous allons simplifier le dispositif des emplois francs car il n’a pas encore pris toute sa dimension ».
 
Des emplois francs à développer
 
Interrogé par un auditeur, sur ce voyage à quelques mois des élections municipales, le ministre en charge de la ville a signalé qu’il n’était pas en campagne, en revanche il a réaffirmé son intention d’obtenir plus de contrats d’avenir pour le département : « François Hollande, le président de la République, l’a annoncé lors de ses vœux à L’outre-mer, il veut créer des postes d’encadrant dans les emplois d’avenir. Par ailleurs, je vais voir dans quelle mesure, il serait possible d’augmenter le pourcentage d’emplois, limité à 7% pour l'instant, dans les quartiers touchés par les PRU. Je souhaite également rassurer les associations qui œuvrent énormément dans les quartiers en difficulté. Leur budget est garanti. Le chef de l’Etat l’a réaffirmé en soulignant que cette ligne budgétaire était sanctuarisée ».
Les plans de rénovations urbaines signés en 2014 sont plus ambitieux. Ils prendront en compte la démographie et les enjeux écologiques : « Nous serons obligés de construire des immeubles. Il est illusoire de penser que tous les Réunionnais auront un logement individuel. En revanche, les nouvelles constructions permettent de préserver une certaine indépendance, malgré la proximité ».

François Lamy, un ministre délégué à la ville, qui assure sa communication via les réseaux sociaux 
François Lamy
©D.R