publicité

Le procès Pistorius marque une pause après une semaine difficile pour l'accusé

Le procès d'Oscar Pistorius est suspendu jusqu'au 5 mai en raison des vacances de Pâques. Ces 7 derniers jours, il a témoigné à la barre, régulièrement soumis au feu des questions du procureur Gerrie Nel, qui tente de démontrer que la version du meurtre accidentel est un tissu de mensonges.

L'athlète Oscar Pistorius lors de son procès pour le meurtre de sa compagne, le 7 avril 2014 à Pretoria © Reuters
© Reuters L'athlète Oscar Pistorius lors de son procès pour le meurtre de sa compagne, le 7 avril 2014 à Pretoria
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La pause est certainement bienvenue pour l’accusé Oscar Pistorius, très malmené cette semaine par le procureur. Pistorius voulait se défendre, mais il a laissé une impression extrêmement négative : Réponses vagues, contradictions, hésitations... l’athlète a même changé de ligne de défense cette semaine. Il avait d'abord affirmé, dans un premier temps, qu'il se croyait attaqué par un cambrioleur quand il a tiré sur la porte des toilettes. Il a ensuite changé de version, affirmant cette fois avoir tiré par accident.

L'exposé de la défense démoli par le procureur
 
Les experts sont formels : malgré les larmes et les sanglots, Oscar Pistorius a aggravé son cas. Jeudi, un expert de la défense a bien pris  la parole, mais il n'a pas pu effacer l'impression laissée par le champion. Au contraire, il a été littéralement "massacré"par le procureur qui a méthodiquement démoli son exposé, allant même jusqu'à mettre en doute ses compétences.

Le procès reprend donc dans deux semaines. Il reste encore une quinzaine de témoins de la défense.
 
Oscar Pistorius est jugé accusé d'avoir tué sa compagne Reeva Steenkamp en février 2013 à leur domicile.
Pas de verdict avant le mois de juin...

Aucun verdict n'est à attendre au mois de mai, quand bien même le procès serait bouclé le 16, car les deux parties devront soumettre leurs arguments par écrit. La procédure en Afrique du Sud veut que la cour ne revienne que plusieurs semaines plus tard pour annoncer le verdict, puis quelques semaines plus tard encore pour l'éventuelle sentence. 
Oscar Pistorius risque jusqu'à 25 ans de prison.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play