publicité

Chine: un couloir piéton pour les utilisateurs de téléphones portables

«Eh toi, regarde où tu marches !» Une réflexion entendue de plus en plus souvent dans les rues des grandes villes. En cause : l’utilisation du téléphone portable qui déconcentre les passants, causant des collisions fréquentes. La Chine semble avoir trouvé la solution.

  • Réunion 1ère avec Geopolis
  • Publié le
Dans les rues piétonnes de Chongqing, dans la province du Sichuan, se joue une drôle de scène. Les gens s’arrêtent, sortent leur smartphone, prennent des photos des pavés. Tracée à la peinture blanche, une ligne de démarcation sépare la chaussée en deux. Sur trois mètres de long et 50 de large, les passants sont invités à choisir leur camp: utilisateurs de téléphone portable ou non.

Cette mesure, mise en place par le groupe Meixin, qui gère l’aménagement de la ville, vise à sécuriser l’espace public. «Il y a beaucoup de personnes âgées et d’enfants dans nos rues. Marcher avec un téléphone portable peut alors provoquer des collisions inutiles», explique le responsable marketing de l’entreprise.

Chaque année, plus d’une centaine de personnes sont admises aux urgences pour avoir trébuché ou être tombées en utilisant leur portable. Les étudiants quant à eux, selon une étude de l’université de Birmingham, oublieraient même de regarder des deux côtés de la chaussée avant de traverser.
 
Un projet basé sur une étude américaine
Cette nouvelle organisation de l’espace urbain s’inspire d’une récente expérience menée par le National Geographic à Washington. Dans le cadre d’un programme sur les comportements humains censé évaluer la place du portable dans la vie quotidienne, une équipe de télévision a tenté d'analyser les réactions des gens face à cette démarcation. 

Amusement, consternation, les passants n’ont pas manqué de s’exprimer sur ce nouveau couloir piéton. Les plus accros au smartphone, eux, ne se sont pour la plupart même pas rendu compte du dispositif.
 
En Chine, cette nouvelle manière de se déplacer devrait faire des heureux. Dans le pays, ils sont plus de 500 millions d’utilisateurs de smartphones en 2014. Un chiffre qui n’est pas près de diminuer.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play