Saint-Pierre : une jeune femme enlevée puis violée sur le front de mer

faits divers
front de mer de Saint-Pierre
©Réunion 1ère
Le crime se serait déroulé dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 Septembre dernier. La victime affirme avoir été enlevée à proximité de Ravine-Blanche et violée sur un parking du front de mer de Saint-Pierre.
Cette nouvelle affaire, si elle est avérée, justifie à elle seule, le renfort des effectifs de police pour sécuriser le front de mer de Saint-Pierre.
Après plusieurs vols violences, à un meurtre, s’ajouterait un viol.
Il y a quinze jours, selon la plaignante, deux hommes l’auraient obligé à monter dans leur véhicule au niveau de Ravine-Blanche. Prisonnière de la voiture, l’un des deux hommes l’a contrainte à subir une première agression sexuelle pendant que son complice roulait.
Arrivé sur un parking du front de mer, au niveau de la Rivière-d’Abord, le conducteur s’est garé pour participer au viol.
 
Le profil ADN des violeurs
 
La jeune victime, très choquée, a été abandonnée sur place. Après avoir erré au centre-ville, elle s’est rendue au commissariat pour porter plainte.
Les analyses médicales effectuées à l’hôpital de Terre-Sainte confirment la thèse d’un viol violent. Des prélèvements ont pu être réalisés, ils devraient permettre d’obtenir un profil ADN des auteurs.
L’affaire est sensible et l’ensemble des inspecteurs de la Sûreté départementale du Sud est mobilisé pour démasquer les deux hommes.