Deux personnes meurent du chikungunya à Tahiti

chikungunya
L'épidémie de chikungunya flambe à Tahiti.
L'épidémie de chikungunya flambe à Tahiti. ©Polynesie1ere
Le chikungunya a provoqué la mort de deux personnes, l’une en octobre et la seconde la semaine dernière.
Il s'agit de deux personnes âgées déjà fragilisées par des pathologies respiratoires et cardiaques. Huit mille personnes auraient été touchées par la maladie depuis le début de l’épidémie en octobre.

Une centaine d'hospitalisations ont été répertoriées dont six pour des cas particulièrement graves. La majorité des cas sont recensés à Tahiti. Les autres îles touchées sont Apataki, Moorea, Bora Bora, Raiatea, Raivavae, Hao et Arutua et plus récemment Hiva Oa, Rangiroa, Huahine et Tahaa.

Patrick Howell, délégué au ministère de la santé, fait appel à la solidarité des médecins libéraux et aux cliniques privées pour désengorger l'hôpital du Taaone.