publicité

Saint-Denis : 12 gardes à vue dans une vaste affaire de vol en bande organisée

Une équipe de cambrioleurs dionysiens a été interpellée, ce mardi 7 Avril 2015, après plusieurs semaines d’enquête. 11 hommes et une femme sont  en garde à vue au commissariat Malartic et au Port. Des auditions qui peuvent durer 96 heures.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Le délit de bande organisée permet aux inspecteurs de doubler le temps de garde à vue. 48 heures supplémentaires pour dénouer les fils de l’écheveau des responsabilités entre les différents suspects.
 
Mardi, à l’heure du laitier, les policiers du GIPN (Groupement d’Intervention de la Police Nationale), épaulés par leurs homologues de la CDI (compagnie départementale d’Intervention), les inspecteurs de la SD (Sûreté Départementale) et les membres de la brigade canine, soit 90 fonctionnaires, ont interpellé 12 suspects. Ces 11 hommes et cette femme, âgés de 20 à 35 ans, seraient impliqués dans plusieurs cambriolages sur le secteur Nord du département ces derniers mois.
 
Des voleurs et des receleurs
 
Parmi les gardés à vue, des délinquants déjà connus pour des vols et de petits trafics de drogue, mais aussi des inconnus suspectés d’être les receleurs.
Au terme de ces 96 heures d’audition, les cerveaux de la bande seront amenés devant le juge d’instruction où ils devraient être mis en examen. Plusieurs placements en détention provisoire devraient être prononcés par le juge des libertés et de la détention.
 
Selon le résultat des perquisitions et des gardes à vue, d’autres tiroirs de ce vaste dossier sont susceptibles d’être ouverts.
Des cambriolages encore non-résolus, du Nord, de l’Est, l’ouest et du Sud pourraient enfin s’expliquer…

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play