publicité

L'actu dans la région : la production de maïs de Mada ravagée par une chenille

Les chenilles légionnaires ont déjà éradiqué 48% de la production du maïs malgache. Si aucune mesure urgente n'est prise, 98% de la production vont disparaître. Une catastrophe économique et humanitaire ! Dernières auditions devant la Cour internationale concernant l'avenir des Chagos.

© francetvinfo
© francetvinfo
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
La chenille légionnaire est un véritable fléau. Leur présence a été identifiée en 2017. Un an plus tard, le ministère de l'Agriculture de Madagascar estime le taux d'infestation du pays à 53,39 % et de 98 % sur le secteur Ouest, Sud-Ouest de la Grande île. 
L'Etat a conscience du danger, de la menace pour l'économie et la santé des Malgaches. Le maïs est l'un aliments essentiels de la population. Le ministère vient, donc, de référencer les mesures à mettre en œuvre lors de la pré-campagne 2018/2019. Madagascar va recevoir le soutien de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture. Dans un premier temps, la surveillance va être renforcée sur les 280 000 hectares victimes de la chenille. Parallèlement, avec les spécialistes contre les insectes vont plancher sur les méthodes bioécologiques qui vont permettre de protéger le maïs précise lexpressmada.com.

Dernier jour d'audience pour l'avenir des Chagos à La Haye

Les représentants de l'Union africaine à plaider pour la réintégration de l'atoll des Chagos au sein de la République Mauricienne. En 1965, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis décident d'installer une base militaire sur l'île de Diego-Garcia. En 1971, les 1 500 Chagossiens qui vivaient là sont déportés sans ménagement. Depuis 50 ans, ils revendiquent le droit de revenir s'installer sur leur terre. 
Pour la première fois, ce dossier d'un autre âge est évoqué devant les instances judiciaire Internationales. Certes la Cour de justice de La Haye donne juste un avis qui est suivi où non, précise lemauricien.com. Cependant, en 2018, difficile de passer sous silence la voix des pays qui soutiennent la position de l'île Maurice devant l'ONU.
  1 536 211 115

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play