Affluence au volcan pour le deuxième jour d’éruption du Piton de la Fournaise

catastrophes naturelles
volcan éruption piton de la fournaise J2 231221
©OVPF-IPGP
Visible du Piton de Bert, l'éruption du Piton de la Fournaise attire nombre de curieux du côté du volcan. Au 2ème jour d'éruption, le parking Foc-Foc a été aménagé pour maintenir le site propre et éviter les embouteillages. Il faut dire qu'il y avait de l'affluence.

Le spectacle facine toujours les foules. L’éruption du Piton de la Fournaise, débutée hier, mercredi 22 décembre, n’est pourtant pas des plus faciles à observer. Depuis le début de l’éruption à 3h30, la météo a en effet été particulièrement mauvaise.

De rares observations compte-tenu de la mauvaise météo

Rares ont été les occasions d’admirer les fontaines et coulées de lave. Hier avant le lever du jour ou un peu plus tard dans la matinée, à l’occasion d’une rare trouée, des observations ont pu être faites à distance. Ce n’est que ce jeudi 23 décembre dans la matinée que les scientifiques de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise ont pu s’approcher au plus près de l’éruption pour effctuer observations et prélèvements.

Un privilège réservé aux initiés, puisque l’accès à l’enclos du Piton de la Fournaise est interdit au public. Les curieux doivent donc observer l’éruption à distance. Le site éruptif, localisé sur le flanc Sud, Sud-est du massif du volcan se situe à la base du cône terminal, au Sud-Est du Piton Kala Pelé et au Sud-Ouest du cratère Château Fort.

Une seule fissure reste active sur le flanc Sud

Depuis hier soir, il n’y a plus quatre mais une seule fissure active. Les fontaines de lave ne mesurent plus 60 mètres mais 10 mètres, mais l’éruption reste active. Un cône s’est formé au niveau de la dernière fissure active, celle située le plus en aval, à 2 030 m d’altitude.

La coulée de lave s'étend sur 2,2 km, elle progresse très lentement, a indiqué Aline Peltier, la directrice de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Le front de coulée se situait ce jeudi matin à 550 mètres du rempart Sud et à 3,2 km du haut des Grandes Pentes, soit à 8,1 km de la routes des Laves.

Gérer l’affluence des visiteurs au volcan

Nombre de curieux se sont rendus au volcan dès l’annonce de l’éruption. La pluie, le vent et les nuages ont joué les trouble-fête hier, mais se sont dispersés ce jeudi. Depuis la Plaine-des-Sables, les plus téméraires ont pris la direection du Piton de Bert, d’où l’éruption est visible.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Affluence au volcan pour le deuxième jour d’éruption du Piton de la Fournaise ©Réunion la 1ère

Sur le parking Foc-Foc, point de départ vers le Piton de Bert, des toilettes et des poubelles ont été installés pour maintenir propre le site du volcan. La police municipale du Tampon est aussi sur place pour éviter les embouteillages et les problèmes de stationnement. Plutôt que de se garer sur le bord de la route des Sables, les agents invitaient les visiteurs à utiliser le parking Foc-Foc et celui du Pas-de-Bellecombe.

Et pour ceux qui ne pourraient se rendre sur place, il est possible d’observer en temps réel l’éruption grâce à la webcam de l’IRT et de l’IPGP-OVPF.