Agression au Créolia : les Anges s'en prennent au maire de Saint-André et sa famille

faits divers
Hôtel Créolia
Hôtel Créolia, la famille de Joe Bédier, agressée ©Géraldine Blandin

Ils sont à La Réunion pour le tournage de leur émission, et déjà les Anges font parler d'eux. Le maire de Saint-André et sa famille ont été pris à parti par des candidats de télé-réalité. Après-midi sous tensions à l'hôtel le Créolia. 

"On était à table et une femme nous a interpellés en disant qu'on avait pris des photos d'eux. Elle a voulu voir nos téléphones. Sur le coup, je ne l'ai pas prise au sérieux et c'est là qu'elle s'est énervée", témoigne Joé Bédier, maire de Saint-André.  

La scène surréaliste a eu lieu en début d'après-midi, dans un hôtel du chef-lieu. Le maire de Saint-André, Joé Bédier et sa famille se sont fait agresser par des membres de l'équipe des "Anges de la télé-réalité".

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère : 

Agression au Créolia : Le maire de Saint-André et sa famille agressés par les Anges de la télé-réalité

"Je demande à ce que ces gens ne restent pas à La Réunion"

"Quand j'ai vu qu'elle devenait agressive, je lui ai dit de sortir de là. A partir de là, ça a dénégéré, et la femme est devenue hystérique. Ma femme s'est fait gifler et j'ai reçu des coups", raconte Joé Bédier à Réunion La 1ère. 

Le maire de Saint-André, toujours sous le choc de l'altercation, compte porter plainte. "Je demande à ce que ces gens ne restent pas à La Réunion, c'est de la provocation, c'est un manque de respect. Ils ont fait 10 000 kilomètres pour agresser des gens", s'interroge Joé Bédier. Une fois les coups portés, un candidat se serait excusé, mais pour le maire de Saint-André, il était déjà trop tard  : "L'agression était tellement violente que les excuses ne suffisent plus, on a affaire à des malades"

Trois personnes ont été interpellés par les forces de l'ordre. Des curieux se sont rendus devant l'établissement. Pancartes à la main, ils dénoncent eux-aussi ces violences. 

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère : 

Hôtel Créolia
Hôtel Créolia, la famille de Joe Bédier agressée ©Géraldine Blandin

Les élus Réunionnais réagissent 

Face à ces actes de violence gratuite, plusieurs élus locaux se sont exprimés en apportant leur soutien à Joé Bédier et à sa famille. 

Je condamne fermement l'agression de Joé Bédier survenue aujourd'hui. Cet acte de violence envers un élu de la République est inadmissible et l'agression sur sa femme est d'une lâcheté sans nom. J'apporte tout mon soutien à Joé Bédier, à sa femme et sa famille. Je souhaite que la justice se prononce au plus vite afin de punir ces actes de violences gratuits

Huguette Bello, Maire de Saint-Paul

C’est avec consternation que j’apprends qu’une agression a été commise à l’encontre des clients d’un hôtel-restaurant de Saint-Denis, par des membres de l’équipe des « Anges de la télé-réalité », en visite dans notre île. Je tiens à dénoncer ces actes inacceptables et indignes qui déshonorent leurs auteurs et à exprimer ma solidarité à notre collègue Joe Bédier, à sa famille et à tous ceux qui ont été victimes de cette agression. Il appartient aux autorités judiciaires de donner la suite qu’il convient à cette affaire.

Emmanuel Séraphin, Président du TCO

Je condamne avec la plus grande fermeté l’agression ce jour du maire de Saint- André et de sa famille par des candidats d’une émission de télé réalité

Philippe Naillet, Député de La Réunion

La Réunion est unanimement reconnue pour l'accueil qu'elle sait réserver à ses hôtes.Quelque soit la notoriété que certains peuvent s'attribuer, elle n'exonère en rien d'une attitude correcte et respectueuse dû à sa population. Face aux événements inacceptables qui se sont déroulés ce jour, j'apporte tout mon soutien à Joé Bédier, sa famille, ainsi qu'aux clients et personnels de l'hôtel sauvagement agressés par de prétendus Anges qui ont révélé, à défaut de leur talent, leur véritable nature de Démons

Michel Fontaine, Maire de Saint-Pierre

Dans ces moments difficiles, je tiens à exprimer au maire de Saint-André et à sa famille tout mon soutien et mon indignation face à cette agression. Il est inconcevable que l'on puisse ainsi être pris à parti et subir un tel déchaînement de violence par des “anges”. Il ne faut pas que nos enfants puissent s'identifier à ce type d'individus. Ces actes mettent en lumière le contexte et les dérives qu'entraînent ce genre de télé-réalité. Dès ce mardi, j'interpèlerai Madame la Ministre de la Culture sur cet événement. J'ai confiance en nos services de police et je sais qu'ils sauront établir clairement les responsabilités afin que justice soit rendue.

Karine Lebon, Députée de La Réunion

 

Le ministre des Outre-mer est aussi intervenu et condamné sur les réseaux sociaux cette violente agression. Sébastien Lecornu demande à la production de l'émission de prendre au plus vite des décisions: 

L'Ile de la Réunion Tourisme (IRT) s'est également exprimé : "Nous dénonçons fermement les faits de violence survenus ce jour au sein du restaurant d'un établissement hôtelier. Nous rappelons que l'IRT n'est pas partenaire de l'émission de téléréalité prévue en tournage sur l'île et impliquant certains protagonistes de l'altercation", explique Susan Soba, Directrice Générale. 

Cette affaire a rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux, beaucoup d'internautes Réunionnais s'indignent du comportement de "ces démons" et leur demandent de "retourner chez eux".