Une baleine et son baleineau se donnent en spectacle au large de Saint-Gilles

mer
Cinq fois moins de baleines que l’an dernier à La Réunion
A ce jour, 59 baleines ont été observées près de nos côtes cette saison. ©RB / Imaz Press
Une baleine et son baleineau ont montré le bout de leurs nageoires, lundi 10 août, au large de Grand Fond, à Saint-Gilles. Les cétacés se sont fait désirer cette année, mais comme à chaque fois ils livrent un spectacle à couper le souffle. 
Ce lundi 10 août, entre 15 heures et 16 heures, Laurent Payet, un journaliste indépendant, a capté des images spectaculaires : celles d'une baleine et de son petit au large de Saint-Gilles, dans une mer bleu. Cette année, les cétacés ont sû se faire désirer. Il aura fallu beaucoup de patience, pour qu'ils daignent livrer, comme à chaque fois, un spectacle à couper le souffle.

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion
 

Un choix de prédilection... 

La baleine et son baleineau ont fait le choix de nager à 600 mètres des côtes réunionnaises. Pour Jean-Marc Gancille de Globice Réunion : "l'Ouest est un endroit privilégié pour les baleines" tout simplement parce que "les conditions de profondeurs y sont favorables, soit entre 60 et 70 mètres de profondeurs".

D'après Laurent Payet, l'auteur des images : "les baleines n'ont pas été faciles à trouver". Pour dénicher ces images, le journaliste indépendant a dû longer toute la côte, de Saint-Pierre à Saint-Gilles pendant une semaine. Cette belle observation aura duré deux heures, "un moment privilégié surtout lorsque le baleineau s'est glissé sous le ventre de sa maman", explique-t-il.
 

... pour la reproduction 

Chaque année à La Réunion, il faut attendre la période d'hiver austral pour admirer ces gigantesques mammifères. Les cétacés quittent les eaux de l'Antarctique qui sont riches en krill, leur première source de nourriture, et nagent vers les eaux tropicales, réputées pour être plus chaudes, pour poursuivre leur cycle, en se reproduisant. 
 

La crainte d'un "mauvais millésime" 

L'association Globice Réunion craignait que l'année 2020 soit un "mauvais millésime". En début de saison, l'association avait signalé une saison morose à La Réunion. Pour les observer, il aura fallu beaucoup de patience. Globice Réunion estime "environ 50 à 60 baleines pour cette saison 2020".

Cependant, il faudra attendre la fin de la saison pour dresser un bilan sur le nombre de spécimens observés aux larges des côtes réunionnaises. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live