Confinement : comment se mobiliser pour le 1er mai ?

coronavirus
Défilé 1er mai 2018
Défilé du 1er mai 2018 à Saint-Denis ©Mélodie Nourry
Impossible de défiler le 1er, confinement oblige. Si la fête du travail ne pourra être célébrée comme à l’habitude, les syndicats et autres organisations ne comptent pas faire l’impasse. C’est virtuellement que la plupart se mobiliseront en ce 1er mai.
C’est un 1er mai inédit pour les Français. Impossible en cette fête du travail d’organiser un grand défilé unitaire comme à l’habitude ou des rassemblements plus simples.

Le confinement, en vigueur jusqu’au 11 mai, ne les permet pas. Mais pour les syndicats, notamment, impossible cependant de ne pas célébrer comme il se doit le 1er mai.

 

Une soirée pour s’organier


Huit organisations, syndicales et militantes, ont ainsi décidé de se réunir, virtuellement, ce jeudi 30 avril pour une "Soirée spéciale 1er mai, #PourLeJourDaprès". Attac, CGT, Confédération Paysanne, FSU, Greenpeace, les Amis de la Terre, Oxfam et l’Union syndicale Solidaires échangeront et décideront des initiatives unitaires organisées pour ce 1er mai inédit.

Elles donnent ainsi rendez-vous à ceux qui désirent participer, à partir de 18h (heure de l’Hexagone) sur leurs pages Facebook et sites internet.
  

Un 1er mai virtuel


Impossible de se rassembler ce 1er mai, les initiatives unitaires qui seront décidées se feront à domicile, sur les réseaux sociaux. Des sections locales des organisations relaient déjà des appels à la mobilisation chez soi.
  

Les Dockers s’applaudiront


La Fédérations Ports &Docks appelle l’ensemble de ses délégués dockers et Portuaires à se rassembler dans l’enceinte portuaire pour une séance d’applaudissements le vendredi 1er mai à 12h30.

Ils rendront hommage aux dockers et ouvriers portuaires qui " ont été au "front" pendant la période de confinement et cela malgré les risques encourus ", explique la CGTR Ports & Docks. Ils ont ainsi permis l’alimentation de l’ile en denrées essentielles importées.