Coup d’envoi de la phase opérationnelle du projet d’Écocité

aménagement du territoire
ecocite
©Imaz Press

Les partenaires de l’Écocité de La Réunion ont signé le contrat de Projet partenarial d’aménagement relatif à la mise en œuvre du projet ce jeudi 10 décembre. Ce contrat aboutira à de nombreuses opérations d’aménagements sur les communes de l’Ouest.
 

Le projet d’Écocité s’inscrit dans une vaste démarche d’aménagement de l’Ouest de La Réunion. Toutes les instances politiques locales, État, Région, Département et communes étaient autour de la table pour signer ce projet. "Ça veut dire qu’on est d’accord sur les projets et sur la manière de faire et qu’on est prêts à la réalisation, détaille Emmanuel Séraphin, président du groupement d’intérêt public. Maintenant on va réfléchir à la mise en œuvre d’outils coopérationnels pour mettre en œuvre pour mettre en œuvre ces projets."

Regardez le reportage de Thierry Chapuis : 

Deux milliards d'euros sont mis sur la table pour le projet d'Ecocité dans l'Ouest



Parmi les 14 opérations prévues d’ici 2030, six seront effectuées à Saint-Paul, six au Port et deux à La Possession. Il doit y avoir des réalisations emblématiques.

Il y a deux projets en cours de concertation : La ZAC Cambaie Oméga et le prolongement de l’axe mixte. Bientôt, les Réunionnais vont voir des réalisations sur ces espaces de Saint-Paul, du Port et de la Possession.

Emmanuel Séraphin

  

Un projet sur l’ensemble de l’aménagement du territoire

Transports, loisirs, emploi, environnement, culture… tous les aspects de l’aménagement du territoire seront concernés par ces opérations. Huguette Bello, maire de la commune de Saint-Paul, espère que ce projet contribuera à améliorer le parc logement. "31000 Réunionnais attendent d’avoir un logement, explique-t-elle. C’est aussi cela notre préoccupation."
  
Ce projet ambitieux a besoin du soutien de l’État. Le préfet de La Réunion Jacques Billant précise que ce contrat "est un outil pour permettre d’accélérer le caractère opérationnel des projets."

Deux milliards d’euros d’investissements publics seront consacrés à ce projet.  20 000 nouveaux emplois verront aussi le jour.