Covid-19 à La Réunion : 38 décès, 46 914 nouveaux cas en une semaine et 65 patients hospitalisés en réanimation

coronavirus
L'unité Covid du CHU de Bellepierre.
L'unité Covid du CHU de Bellepierre. ©Imaz Press
La préfecture et l'Agence Régionale de Santé annoncent, ce mardi 25 janvier, 38 décès et 46 914 nouveaux cas de Covid-19, à La Réunion, du 15 au 21 janvier. Le taux d’incidence hebdomadaire est en très forte hausse à 5 480 / 100 000 habitants. Ces chiffres n'avaient jamais été atteints dans l'île.

L’épidémie de Covid-19 continue de progresser et de circuler activement à La Réunion dans un contexte hospitalier toujours tendu. 

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé annoncent, ce mardi 25 janvier, 38 décès et 46 914 nouveaux cas de Covid-19, à La Réunion, du 15 au 21 janvier. Le taux d’incidence hebdomadaire est en forte hausse à 5 480 pour 100 000 habitants, contre 3 668 la semaine précédente. Sur la même période, le taux de positivité est passé de 30% à 36,6%, alors que 152 000 tests sont désormais réalisés chaque semaine.

 

Une situation hospitalière fragile

Selon les autorités, "cette cinétique traduit la présence désormais majoritaire à La Réunion comme en métropole du variant Omicron, même si le variant Delta reste toujours présent (7% des cas) et continue de produire une pression constante sur les capacités de réanimation des centres hospitaliers". Près de 80% des patients en réanimation relèvent encore du variant Delta au cours des derniers jours.

Pour faire face à la pression hospitalière, l’ARS a déclenché le plan blanc le 12 janvier et mobilisé les établissements publics et privés de santé pour augmenter les capacités de soins critiques, de médecine Covid, de soins de suite et d’hospitalisations à domicile. Un nouveau renfort national de médecins et d’infirmiers au titre de la réserve sanitaire est attendu cette semaine. "Pour autant, la situation reste fragile du fait de l’absence actuelle de décrue des admissions en soins critiques", reconnait la préfecture de La Réunion.

38 décès

Sur les sept derniers jours, les autorités annoncent les décès de 38 patients originaires de La Réunion :

  • 4 personnes étaient âgées de 45 à 64 ans,
  • 8 personnes étaient âgées de 65 à 74 ans,
  • 26 personnes étaient âgées de plus de 75 ans. 

37 personnes présentaient des comorbidités et 33 d’entre elles n’étaient pas vaccinées. Les cinq personnes vaccinées présentaient des comorbidités.

Taux d'incidence de 5 480 cas pour 100 000 habitants 

Le taux d’incidence hebdomadaire est en forte hausse à 5 480 cas pour 100 000 habitants (contre 3 668 la semaine précédente). Au total, 46 914 nouveaux cas ont été enregistrés sur la période.

Compte tenu des 108 771 guérisons et des 500 décès depuis le début de la crise sanitaire, 71 260 cas sont encore actifs à ce jour. 180 531 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie depuis le début de l’épidémie.

Taux de positivité à 36,6 %

Le taux de positivité est à 36,6 % pour la semaine du 15 au 21 janvier. Les taux de positivité les plus élevés concernent toutes les tranches d’âge en particulier :

  • les personnes de 0 à 14 ans : 41,8%
  • les personnes de 15-24 ans : 38,9%
  • les personnes 35-44 ans : 37,2%
  • les personnes 25-34 ans : 36,5%

93,1 % de variant Omicron

Du 15 au 21 janvier, 9 355 cas positifs ont été criblés pour identifier une mutation, 8 603 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, dont :

  • 567 cas de variant Delta, soit 6,6 %
  • 8 014 criblages avec mutations spécifiques à Omicron, soit 93,1 %

160 clusters actifs

La semaine dernière 55 nouveaux clusters ont été identifiés. Au 25 janvier 2022, on comptabilisait au moins 160 clusters actifs. Parmi ces clusters actifs :

  • 54 clusters étaient classés à « criticité élevée »,
  • 60 clusters à « criticité modérée ».

Les milieux professionnels, les crèches et les établissements de santé sont les plus impactés par ces situations identifiées.  

65 patients en réanimation

Au 25 janvier, 65 lits de réanimation sont occupés par des patients positifs à la Covid-19, sur les 111 lits installés à La Réunion, et 36 par des patients présentant d’autres pathologies (91% du taux d’occupation).

Pour les personnes admises en réanimation depuis début janvier   :

  • 60 % sont des hommes et 40% des femmes ;
  • 69% des patients admis ont moins de 65 ans
  • 82% présentent au moins une comorbidité
  • 9 patients sur 10 en réanimation ne sont non vaccinés ou avec un schéma vaccinal incomplet.

 

 

Le dépistage

Face à la forte augmentation du recours aux tests, l’ARS La Réunion, en lien avec les laboratoires, a renforcé l’accessibilité au dépistage :

  • Extension des jours et plages horaires d’accueil du centre de la Nordev depuis le 21 janvier
  • Ouverture d’un nouveau centre à Saint-Pierre depuis le 24 janvier.

De même, le centre situé à l’aéroport Roland Garros peut bénéficier à d’autres publics (personne contact notamment) qu’aux voyageurs en partance vers la métropole ou la zone. Retrouvez tous les sites de dépistage dans l’île sur le site de l’ARS.

La vaccination en baisse

Du 17 au 23 janvier, l’activité de vaccination connait une baisse, avec 34 704 injections effectuées, mais reste à un niveau haut :

  • plus de 4 100 personnes ont reçu leur première dose,
  • et plus de 27 700 Réunionnais ont bénéficié d’une dose de rappel. Ainsi, 57 % des personnes éligibles ont effectué leur rappel à ce jour, soit 256 372 personnes.

Au 23 janvier, 543 122 personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et 562 775 personnes ont reçu au moins une injection.

 

  • 70,6 % de la population éligible (de plus de 5 ans) est engagée dans un parcours vaccinal soit 65,7 % de la population totale,
  • 68,2 % de la population éligible présente un schéma vaccinal complet soit 63,5 % de la population totale.

Dose de rappel

Depuis le 24 janvier 2022, la dose de rappel est possible pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans ayant un schéma vaccinal initial complet, sans obligation. Pour ces personnes, le rappel doit se faire dès 6 mois après la dernière dose du schéma initial ou après une infection à la Covid-19 si celle-ci a eu lieu après la vaccination.

Pour les personnes âgées de 18 ans et plus, le délai est de 3 mois après la dernière dose du schéma vaccinal ou après une infection Covid-19.

Pour rappel, à partir du 15 février 2022, le délai de validité du certificat de vaccination sans dose de rappel pour le pass vaccinal passe à 4 mois. A cette date, toutes les personnes de plus de 18 ans n’ayant pas fait leur rappel alors qu’elles sont à 4 mois ou plus de leur 2ème injection verront leur pass vaccinal invalidé. En l’absence de rappel, le pass sera automatiquement désactivé.

Au 23 janvier 2022, 219 661 personnes n’ont pas encore effectué leur rappel.

Plus d’informations sur la dose de rappelen cliquant ici. 

Les recommandations

Face à l’accélération de la circulation virale, la préfecture et l’ARS rappellent la nécessité de :

  • Porter le masque dans l’espace public et dans les lieux clos (lieu de travail, commerces, transports et tout lieu de rassemblement couvert).
  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique et éviter de se toucher le visage
  • Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres et limiter au maximum ses contacts sociaux
  • Aérer les pièces de son domicile ou de son lieu de travail le plus souvent possible
  • Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique
  • Utiliser l’application TousAntiCovid pour notamment être informé d’un contact avec une personne positive.