Des sacs à pain distribués pour lutter contre les violences conjugales à La Réunion

violence
A La Réunion, 5 000 sacs à pain distribués en boulangerie pour sensibiliser aux violences conjugales
A La Réunion, 5 000 sacs à pain distribués en boulangerie pour sensibiliser aux violences conjugales. ©France 3 Normandie

A partir de ce dimanche 11 avril, le collectif NousToutes974 va distribuer 5 000 sacs à pain dans les boulangeries de La Réunion. L’objectif : lutter contre les violences conjugales grâce à un violentomètre et des numéros de téléphone.

D’un côté du sac à pain, un violentomètre et de l’autre, plusieurs numéros de téléphone pour aider les victimes de violences conjugales. A partir de ce dimanche 11 avril, le collectif NousToutes974 va distribuer 5 000 sacs à pain dans les boulangeries de La Réunion.

 

5 000 sacs à pain distribués

Après avoir lancé une cagnotte pour récolter des fonds, le collectif a fait imprimer ces sacs qui sont distribués toute la semaine prochaine par 17 bénévoles.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Des sacs à pain pour lutter contre les violences conjugales

 

Alizée en fait partie. Ce matin, elle distribué les premiers sacs à pain dans une boulangerie de Saint-Gilles. "C’est une opération de lutte contre les violences conjugales, explique la bénévole sur Réunion La 1ère. Confinement ou non, les boulangeries restent toujours ouvertes et sont un lieu de passage stratégique. Le meilleur moyen pour nous de sensibiliser aux violences conjugales qui perdurent dans le contexte de crise sanitaire actuel".

 

Un violentomètre et des numéros de téléphone

Une fois ces 5 000 sacs distribués, d’autres devraient arriver dans l’île. Sur les deux côtés du sac à pain, différentes informations sont imprimées.

D’abord, un violentomètre. Il permet de mesurer le degré de violences dans un couple à partir d'exemples du quotidien. Le violentomètre est aujourd’hui reconnu par les associations comme d’utilité́ publique dans la lutte contre les violences conjugales. Au verso du sac à pains, les numéros utiles en cas de violences sont inscrits.

225 000 victimes en France

Cette opération de distribution a d’abord été menée dans l’Hexagone. En France, 225 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles au sein du couple. La crise du coronavirus a été marquée par une augmentation drastique des signalements de violences conjugales.