Effondrement d’une partie de la paroi du Trou de Fer, le belvédère fermé

environnement
Effondrement d’une partie de la paroi du Tour de Fer, le belvédère fermé
Effondrement d’une partie de la paroi du Tour de Fer, le belvédère fermé. ©Patrick Sadeyen – EDF
Une partie de la paroi du Trou de fer s’est effondrée en contre-bas du belvédère. Les agents de l’ONF se sont rendus sur place pour assurer la fermeture du belvédère et du sentier. Il s’agit d’un des sites touristiques les plus fréquentés de l’île.

C’est un des endroits les plus majestueux de La Réunion : le Trou de Fer. Une partie de la paroi de ce gouffre s’est effondrée. Il s’agit d’un important décrochement de terrain qui s'est produit en contre-bas du belvédère, explique l’ONF.

Un risque d’éboulis

"Ce site, actuellement dangereux, est strictement interdit au public et ce jusqu’à nouvel ordre, écrit l’ONF dans un communiqué, ce vendredi 13 août. Le risque d’éboulis est présent".

Les agents de l’Office Nationale des Forêts l’ont appris ce matin grâce à l’observation,  jeudi 12 août, par hélicoptère d’agents d’EDF présents dans cette zone.

Effondrement d’une partie de la paroi du Tour de Fer, le belvédère fermé
Effondrement d’une partie de la paroi du Tour de Fer, le belvédère fermé. ©Patrick Sadeyen – EDF

 

La fermeture du sentier d’accès au belvédère

Ce vendredi 13 août, les agents de l’ONF se sont rendus sur place pour assurer la fermeture du sentier, très fréquenté en cette période de vacances. Le belvédère attire toujours de nombreux visiteurs pour admirer les cascades du Trou de Fer. Ils sont d'ailleurs visibles sur le cliché ci-dessus qui montre plusieurs dizaines de personnes admirant la vue depuis le belvédère sans se rendre compte de l'effondrement qui a eu lieu juste à leurs pieds. 

La préfecture de La Réunion a pris un arrêté dans la journée pour interdire ce sentier d’accès au belvédère, au public.

Pluies et froid

De plus, une expertise de la falaise va être menée dans les jours qui viennent. "Cet effondrement s'explique surement par les fortes pluies de cette saison très froide également, explique Jean-Pierre Pouron, responsable de l'unité territoriale Nord Est à l'ONF. Cela rappelle l'affaissement du cassé de la Rivière de l'Est il y a quelques années".

Regardez les précisions de Jean-Pierre Pouron, un des responsables de l'ONF :

Interview zoom Jean-Pierre Pouron, responsable à l’ONF