Etudiants réunionnais de l’hexagone : un dispositif sécurisé pour leur permettre de rentrer

transports
Précarité étudiante coronavirus
©NICOLAS TURCAT / AFP
Comme de nombreux étudiants ultramarins de l’hexagone, des jeunes réunionnais demandaient à être aidés pour rentrer à La Réunion. Les dispositifs n’étaient pas accessibles à tous, désormais tous pourront bénéficier d’un accompagnement.
Ils s’étaient déclarés "trahis" par la ministre des Outre-mer, les étudiants ultramarins espéraient être aidés pour leur retour en Outre-mer. Les annonces faites jusque-là n’avaient pas satisfaites. Hier soir encore, le goût restait amer.
  
Les choses devraient désormais s’adoucir pour les étudiants réunionnais. L’Etat et la Région Réunion annonce ce samedi soir, la mise en place d’un dispositif sécurisé. Ils seront ainsi aidés pour rentrer à La Réunion à partir du lundi 11 mai.

 

Passeport mobilité et continuité territoriale


Ainsi, pour les étudiants éligibles au Passeport mobilité, les modalités de ce retour s’appuieront sur le dispositif de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité, LADOM, et sur le dispositif de la Continuité territoriale de la Région Réunion pour ceux qui y sont éligibles.

Les guichets de la continuité territoriale de la Région Réunion seront ouverts à ces étudiants dès le lundi 11 mai sur prise de rendez-vous au 0262 67 18 95.

 

L’Etat accompagnera ceux qui n’y sont pas éligibles


Pour les étudiants réunionnais dans l’hexagone qui n’y sont pas éligibles, un accompagnement de l’Etat dans leurs démarches sera possible. Un numéro vert dédié sera activé pour cela au cours de la semaine du 11 mai. 

Pour ce retour à La Réunion, les étudiants devront observer une quarantaine stricte de 14 jours, soit avant le départ de métropole, soit à l’arrivée dans l’île.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live