Fête de la Musique : 650 marmailles donnent de leur voix à Saint-Leu

musique
650 élèves chantent pour la fête de la Musique à Saint-Leu
650 élèves chantent pour la fête de la Musique à Saint-Leu ©Laurent Figon
Ce mardi matin, 650 élèves ont donné de leur voix pour la fête de la Musique à Saint-Leu. Des élèves de 11 classes ont représenté leurs établissements respectifs dans le Parc du 20 Décembre, aux côtés de Davy Sicard, parrain de l’événement.

Ce matin à Saint-Leu, 650 marmailles ont fait vibrer le parc du 20 Décembre en interprétant des chants individuels et trois chants communs. Un rendez-vous musical organisé par l’inspection d’académie, l’école artistique intercommunale de l’Ouest et la mairie à l’occasion de la fête de la Musique.

Un événement préparé pendant dans le temps scolaire. Plusieurs mois de préparation ont été nécessaires. "Avec ma collègue, nous avons en effet séparés les élèves de deux classes pour permettre les répétitions" explique Rozennig Larivain, professeure de l’école Mario Hoarau dont les élèves ont chanté "Nous" de Julien Doré.

Une chanson militante co-écrite avec Davy Sicard

En cours d’année scolaire, les élèves ont ainsi travaillé sur le projet "paréo", un projet où "on apprend à préserver le récif, nettoyer les plages, trier les déchets" explique Charlène, une élève.

Plus qu’un projet de classe, ce travail a permis de fédérer l’ensemble des chorales de Saint-Leu et de Trois bassins. Des répétitions rendues magiques par la présence de Davy Sicard, parrain de l’événement. Aux côtés des élèves, l’artiste a ensuite enregistré "si sa lé vré", une chanson militante de préservation du lagon. "On a travaillé sur les rimes et Davy Sicard nous a aidé, en classe, en composant la musique" se remémore Charlène.

"L’idée était de les accompagner dans l’expression de leurs sentiments, de les aider à synthétiser leurs connaissances. C’est un vrai projet. C’est une question de transmission et de partage d’émotions" se réjouit Davy Sicard.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Fête de la musique : les marmailles prennent le micro