Grand Raid 2021 : la chaleur assomme les raiders dans Mafate

trail
Benjamin Postaire 2ème Reunionnais sur la diag aux orangers
Benjamin Postaire 2ème Réunionnais sur la diagonale aux orangers ©Laura Philippon
Il fait chaud dans les Cirques, très chaud même depuis ce matin. Les coureurs du Grand Raid en font les frais. Le besoin en eau se fait sentir et ils sont nombreux à accuser le coup en prenant des pauses sur les sentiers. Les têtes de course en souffrent également.

Après une nuit plutôt glacée à Cilaos, les raiders font face depuis ce matin à une montée des températures dans Mafate. Météo France indique que le ciel était particulièrement dégagé en matinée, de quoi rapprocher le soleil un peu plus des coureurs du Zembrocal, de La Mascareignes et de La Diagonale des Fous.

Mafate : "Une cocotte-minute!"

 

Une forme convexe du Cirque de Mafate qui donne l'impression aux coureurs d'être dans une cocotte-minute. Les raiders doivent alors adapter leur rythme de course en conséquence et ont besoin de s'hydrater régulièrement pour tenir le coup. 

 

Le besoin en eau auquel s'ajoute la nécessité de se poser un peu pour reprendre des forces car la chaleur pèse lourd sur les raiders. Certains ont même l'air complètement désemparés aux postes de ravitaillement. Entre la fatigue, le manque de sommeil et la probable migraine qui pointe le bout de son nez à cause de la déshydratation, le chemin qui mène jusqu'à la Redoute semble soudain extrêmement long. 

Coup de chaud à Ilet à Bourse, Quentin Stephan
Coup de chaud à Ilet à Bourse, Quentin Stephan ©Géraldine Blandin

Si les coureurs lambda accusent le coup, les têtes d'affiches, eux aussi, souffrent des températures d'été austral sur l'Île Intense. Ludovic Pommeret, qui mène la course actuellement, mano à mano avec Daniel Jung au pointage de Dos d'Âne, a montré des signes de fatigue dans les sentiers de Mafate tout comme son compère de galère italien. L'américain Dylan Bowman a, lui, profité d'un ravito à Grand Place pour se remettre en jambe avant d'attaquer la remontée vers Dos d'Âne.

Temps forts du Grand Raid : la chaleur assomme Mafate
L'Américain Dylan Bowman dans la montée de Grand Place - Grand Raid 2021 ©Géraldine Blandin

Même si c'était pour cause de blessures, des favoris ont déjà abandonné ce matin. Pour l'expert, Bertrand Chartier, d'autres abandons pourraient survenir avec cette chaleur.

 

Si les raiders ont encore de long kilomètres à parcourir avant de voir le bout du tunnel, les dieux de la météos devraient peut-être penchés en leur faveur indiquent les prévisionnistes de Météo France. En fin d'après-midi, les nuages se font plus menaçants et quelques averses sont attendues sur les pentes du Sud-Ouest du côté du Dimitile. Les Cirques de Cilaos et de Mafate devraient être épargnés. Pour Salazie quelques gouttes sont possibles en début de soirée. Le reste de l'île connaît donc un temps sec, dégagé et étoilé, propice à un départ du Trail Bourbon à 21h à Cilaos. 

Demain, le temps s'annonce nuageux sur les reliefs et dans les hauts avec quelques averses notamment sur le Chemin des Anglais. Côté température, par contre, 22°C à 24°C attendus dans les Cirques, 28 à 29°C entre la Possession et la Grande Chaloupe, 28 à 29°C au Colorado.