La tempête Iman s’en est allée, la pré-alerte jaune cyclonique est levée à La Réunion

intempéries
Tempête tropicale Iman, le Barachois à Saint-Denis en eau.
©Géraldine Blandin

Après le passage dans la nuit et la matinée de ce dimanche de la tempête tropicale Iman, le préfet de La Réunion a décidé de lever la pré-alerte jaune cyclonique à 16h. L’île est désormais sortie de la zone d’influence directe de la tempête.

Passée au plus près de La Réunion en deuxième partie de nuit et au petit matin de ce dimanche 7 mars, la tempête tropicale Iman s’est désormais éloignée. Elle est désormais située à 260 km au Sud-Sud-Est de La Réunion, l’île ne risque donc plus d’en subir les effets. Depuis 16h, la pré-alerte jaune cyclonique a été levée, mais la plus grande prudence reste recommandée, rappelle le préfet de La Réunion.

Tempête tropicale Iman 16h 070321
©Météo France

Un épisode pluvio-orageux intense

Lors de son passage à un peu moins de 200 km au Sud-Ouest des côtes réunionnaise, la tempête a généré des luis temporairement intenses, du fait d’une bande pluvio-orageuse active entre 3h et 5h. D’importants cumuls de pluies ont ainsi été relevés durant cette période : 69 mm à Cilaos, 66mm à Petite-France et au volcan, 67 mm au Maïdo ou encore 42 mm à Gillot. En tout, 300 mm  sont tombés sur le volcan et les Hauts de Sainte-Rose, 250 mm à Salazie et 235 mm  à la Plaine-des-Palmistes.

Près de 1 600 impacts de foudre ont aussi été enregistrés sur cette période. Il s’agit ainsi de l’épisode le plus intense en termes d’activité électrique depuis avril 2018. Les rafales de vents n’ont, elles, pas excédées les 100 km/h sur le littoral, mais elles ont atteint une maximale de 126 km/h au Piton du Maïdo.

Des dégâts matériels à déplorer

Si la vigilance fortes pluies et la vigilance vents forts ont été levées au cours de la matinée, la vigilance forte houle reste en vigueur jusqu’à 22h ce dimanche 7 mars. La houle atteint 2,7m en début de journée et s’amortit progressivement.

La tempête Iman s’en est allée, laissant derrière elle des ravines en crue. Voyez ces images de la Ravine Trois-Bassins et du port de Saint-Gilles tournées ce dimanche matin par Charly Chapelet –Hermitage Films ©Réunion la 1ère

La tempête tropicale Iman a occasionné des dégâts dans plusieurs communes de l’île.

Le réseau routier a été impacté. La route du Littoral est basculée pour au moins 48 heures, la route de Cilaos, temporairement rouverte, fermera de 18h à 5h. Idem pour celle d’Ilet à Cordes. D’autres routes restent pour le moment fermées.

Le réseau électrique a, lui aussi, subit des dommages. 30 000 foyers ont été impactés. Ce dimanche à 7h, 15 000 clients restaient sans électricité. Ils étaient 12 000 à 12h. Les mauvaises conditions météorologiques rendent les travaux de reconnaissance difficiles à mener.