Karos : l’application covoiturage pour fluidifier le trafic à La Réunion

travaux publics
Application Karos covoiturage
L'application Karos ouvre le covoiturage aux Réunionnais ©Réunion La 1ère
Karos est une application qui permet de faciliter le covoiturage entre le domicile et le lieu de travail. A La Réunion, 8 conducteurs sur 10 font ce trajet seul en voiture.

C’est un mardi noir sur les routes de l’île. Avec la route du littoral fermée, la circulation déconseillée par la RD41, route de la montagne, ou encore l’alternat mis en place à Cilaos, les automobilistes sont nombreux dans les embouteillages.

Pour éviter de s’énerver au volant, tout en roulant pare-chocs contre pare-chocs, ils peuvent utiliser l’application Karos.

Karos application de covoiturage
La Région Réunion subventionne le covoiturage via l'application Karos ©Réunion La 1ère

Karos permet aux utilisateurs de covoiturer sur le trajet de leurs choix. On peut s’inscrire soit comme conducteur soit comme passager.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Karos : une application de covoiturage pour tenter de fluidifier le trafic à La Réunion. Reportage

La Réunion novatrice dans les DOM

Les trajets covoiturés via Karos sont subventionnés par la Région Réunion. L’île est la première des départements d’Outre-mer à bénéficier d’une prise en charge d’une collectivité régionale même si la loi le permet depuis 2019.  

Jusqu’à 25km, le trajet coûte 50 centimes au passager au lieu de 2.50 euros. A partir du 26ème kilomètre, cela coûte 10 centimes du kilomètre au passager.

Irshad Akhoune, représentant de l’application Karos

Ce coup de pouce de la Région Réunion vise à inciter les Réunionnais au covoiturage sur le territoire.

La plupart des déplacements domicile-travail à La Réunion font moins de 25km. Sur notre application, la moyenne est actuellement à un petit peu moins de 20 km.

Irshad Akhoune, représentant de l’application Karos

Irshad Akhoune, représentant de l’application Karos, met en avant des avantages tant pour le conducteur que pour le passager. Le premier gagne au minimum 2 euros par passager. Ce dernier, quant à lui, bénéficie d’un coup de pouce non négligeable sur les 25 premiers kilomètres.

Alléger le coma circulatoire via une mobilité alternative

A La Réunion, 8 conducteurs sur 10 font le trajet domicile-travail seuls dans leur véhicule. Les routes de l’île se retrouvent donc facilement saturées, notamment aux heures de pointe. Les kilomètres d’embouteillages à l’entrée de la route du Littoral, sur la quatre voies de Sainte-Suzanne ou encore entre Saint-Louis et Saint-Pierre en témoignent quotidiennement. 

Si 10% des Réunionnais covoituraient, il n’y aurait plus de bouchons à La Réunion. Bien sûr, ce sont des chiffres théoriques.

Irshad Akhoune, représentant de l’application Karos.

Karos rejoint ainsi les modes de transports subventionnés visant à désengorger le trafic comme le vélo, le bus, le téléphérique ou encore le réseau ferré.

Karos, une appli intuitive au service de l’usager

En termes d’utilisation, Karos est une application assez simple. Vous pouvez opter pour une recherche manuelle des trajets, et cliquer selon que vous soyez conducteur ou passager.

Dotée d’un mode prédictif, Karos peut aussi proposer chaque jour une sélection de covoitureurs possibles en fonction des habitudes de l’usager, tout en respectant la confidentialité de la vie privée. L’application "fait tout le boulot" indique Irshad Akhoune, représentant de l’application Karos, évitant ainsi la contrainte des recherches fastidieuses comme cela pouvait être le cas dans les petites annonces.

Quid des fraudes ?

L’application Karos est "équipée d’une technologie antifraude qui permet de s’assurer qu’il y a bien deux personnes physiques bien distinctes, un conducteur et un passager, qui font partie d’un trajet ensemble à bord d’un véhicule individuel" indique Irshad Akhoune.

La prise en charge financière par la Région, qui se fait directement et automatiquement sur l’application, a lieu sur la base de cette vérification du covoiturage.