Législative partielle dans la 2ème circonscription : premier tour ce dimanche, et si l’abstention l’emportait ?

élections 2021
Elections européennes
Les élections départementales et régionales sont maintenues, mais décalées au 20 et 27 juin. ©IMAZ PRESS
Ce dimanche 20 septembre les électeurs du Port, de La Possession et d’une partie de Saint-Paul sont appelés aux urnes pour désigner leur nouveau représentant à l’Assemblée nationale. Une élection législative partielle dans un contexte de crise Covid.
Les électeurs de la deuxième circonscription de La Réunion se rendront aux urnes demain, dimanche 20 septembre. Ils sont 96 456 habitants du Port, de la Possession et d’une partie de Saint-Paul, tous appelés à désigner celui ou celle qui succédera à Huguette Bello à l’Assemblée nationale.

Le premier tour de cette élection législative partielle se déroule dans un contexte particulier, alors que les cas de Covid se multiplient dans le département. Un contexte qui pourrait favoriser l’abstention.

 

Une abstention massive ?

Le faible enjeu politique de ce scrutin, qui se déroule à moins de deux ans de la fin de la mandature, et la courbe croissante de l’abstention depuis quelques années laissent peu d’espoir d’assister à une forte mobilisation des électeurs dimanche.

Une abstention que la crainte du Covid pourrait encore accroitre. Pourtant les communes du Port, de La Possession et de Saint-Paul, fortes de l’expérience des municipales, ont mis en place un protocole assez strict : partout les électeurs devront être masqués et du gel ou du savon seront proposés à l’entrée des bureaux de vote dans lesquels 3 personnes maximum seront autorisées à la fois.

Ceux qui tiennent les bureaux devront eux aussi être masqués ou porter une visière. Des marquages au sol permettront aux électeurs de garder les distances physiques de sécurité. Les stylos mis à disposition devront être désinfectés après chaque utilisation à La Possession et à Saint-Paul, les électeurs du Port sont priés d’amener le leur. 

Enfin, les 137 bureaux de vote répartis sur les trois communes, dont beaucoup sont installés dans des écoles, devront être désinfectés avant d’accueillir les enfants lundi matin. 

 

Vers un second tour dimanche prochain ?

Pour être élu dès le premier tour, un candidat doit recueillir plus de la moitié des voix de ceux qui se seront déplacés, mais il doit aussi recueillir le quart des voix des inscrits ce qui risque d’être très compliqué si l’abstention est forte. 

Si aucun candidat n’est élu au premier tour, ceux qui auront obtenu 12,5% des inscrits peuvent se maintenir. S’il n’y en a aucun ou s’il n’y en a qu’un seul, ce sont les deux premiers qui sont qualifiés pour le dimanche suivant. 

En 2017, la participation avait à peine dépassé les 30% au premier tour dans cette circonscription. L’abstention est traditionnellement plus forte lors d’une élection partielle, d’autant plus qu’elle intervient à moins de deux ans de la fin de la mandature.

La très longue campagne des municipales et la crainte du COVID ne devraient pas non plus favoriser la participation. 14 candidats se disputent les voix des 96 456 inscrits sur les listes. Un quart des électeurs se trouve au Port, un quart à La Possession et la moitié dans les trois cantons de Saint-Paul qui sont concernés.