publicité

La ligue des droits de l’homme s’inquiète de nouveaux mouvements sectaires à La Réunion

La ligue des droits de l’homme appelle les Réunionnais à la vigilance face à l’apparition de nouveaux mouvements sectaires. Formés dans l’ouest, ils travaillent notamment sur le thème du bien-être.

© Reunion1ère
© Reunion1ère
  • Réunion La 1ère
  • Publié le
De nouveaux mouvements sectaires font leur apparition à La Réunion. D’après la ligue des droits de l’homme, il s’agit de "dérives sectaires à première vue bénignes, mais qui peuvent être porteuses de dérives dangereuses à terme".

"Nous avons des mouvements sectaires classiques, mais aussi d’un nouveau type qui se greffent sur le thème du bien-être, explique Jean Fauconnet, président de la ligue des droits de l’homme à La Réunion. Ces groupuscules travaillent sur le bien-être, l’internationalisation de la pensée et ils se situent surtout dans l’ouest de l'île".

Regardez ci-dessous l'interview du président de la ligue des droits de l’homme :


Dix nouveaux mouvements par an

La Réunion est un petit territoire, mais les phénomènes sectaires sont relativement nombreux. Dix mouvements soupçonnés de pratiques sectaires voient le jour chaque année dans l’île. Cette année, deux structures douteuses ont notamment vu le jour à Sainte Marie. Aujourd’hui, une quarantaine de cellules existent. Ces dérives sont souvent dénoncées par les proches des victimes des gourous.

  1 538 661 036

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play