Lycée Roland Garros au Tampon : un film documentaire pour vulgariser les sciences

éducation
le trophée académique du film scientifique
©Sophie Person

Les élèves de l’atelier "Les deux infinis" récompensés pour leur travail de vulgarisation scientifique. Leur film, intitulé " Les trois clés des deux infinis ", vient en effet de remporter le Trophée académique du film scientifique 2021. 

Ils s’appellent Alice, Matias, Perrine, Quentin ou Mahel. Ce sont des élèves du lycée Roland Garros du Tampon. Ils partagent tous la même passion pour la culture scientifique. Et ils se retrouvent régulièrement au sein de l’atelier "Les deux infinis" où ils étudient la physique de manière approfondie et ludique.

Cette année, avec le concours de leurs camarades de l’atelier cinéma, ils ont décidé de réaliser un court-métrage documentaire de 13 minutes, qui est une véritable découverte des différentes activités de cet atelier pédagogique.

De l'infiniment grand à l'infiniment petit

A travers trois expériences, les auteurs traitent de leur quête s’étendant de l’infiniment grand, au chevet des étoiles, à l’infiniment petit, à la découverte des propriétés étonnantes de la matière.

Trois expériences sur les thèmes de la chambre à brouillard, l’origine des aurores polaires et la lévitation des supraconducteurs, ces matériaux qui conduisent le courant électrique sans aucune résistance et sans perte d’énergie.

Des termes un peu techniques, mais rassurez-vous, dans leur documentaire, les jeunes chercheurs en herbe prennent le temps d’utiliser des mots simples, et lorsqu’ils sont obligés d’employer un vocabulaire technique, ils détaillent et expliquent.

Un film pédagogique et ludique

Car l’un des premiers objectifs, c’est bien de mettre à la portée du plus grand nombre le fruit de leur travail, et que cela reste avant tout ludique.

Et c’est réussi, puisque ces trois expériences scientifiques, racontées comme une histoire, captivent l'auditoire du début à la fin. Et surtout, le film donne vraiment envie d’en savoir plus.

(Ré)écouter le reportage de Sophie Person.

Trophée académique du court métrage du film scientifique