Madagascar : 16 décès et 2 162 tests positifs à la Covid en six semaines

santé
Ecoliers Mada décembre 2021
©Capture d'écran Midi-Madagascar
Madagascar tente de maîtriser la résurgence de l'épidémie de Covid-19. L'essentiel, des cas, est concentré à Antananarivo. Le second foyer est situé à Antsirabe, au Sud de la capitale. Pour limiter la circulation du virus, les écoles privées vont avancer le début des vacances de Noël.

Madagascar n'essuie pas encore une déferlante de cas de Covid, mais l'augmentation de tests postifs (2 162), d'hospitalisations et de décès (16) en six semaines sont des signaux préoccupants. Depuis le 4 novembre 2021, les chiffres officiels, enregistrés par le ministère de la Santé, doublent, écrit 2424.mg. Immédiatement, les médecins et les représentants de l'Etat se sont démultipliés dans les médias pour demander à la population de respecter les gestes barrières. 

Reste à déterminer l'origine de cette énième pandémie et la nature du virus. Les variants sont plus ou moins dangereux. En attendant de déterminer la nature de celui-ci, le masque, le gel, le savon, le télétravail et la distanciation sanitaire, quand c'est possible, sont les meilleures armes pour lutter contre cette maladie.

Les écoles privées vont fermer

 

Les écoles catholiques vont fermer leurs portes avant la période officielle des vacances de Noël. Ces congés vont être rallongés et dureront quinze jours, voire plus, en fonction des recommandations de l'Éducation nationale. Le Père Jules Ranaivoson, directeur national des écoles catholiques (Dinec), a précisé à Midi-Madagascar, aujourd'hui : "Si trois cas sont confirmés dans une même classe, la classe est fermée pendant 15 jours. Si trois classes différentes présentent des cas confirmés, l’établissement est fermé pendant 15 jours. D’après un rapport qui m’est parvenu, deux écoles catholiques sont concernées par ces vacances anticipées".


Pour l'instant, la situation est maîtrisée, mais l'augmentation des personnes possiblement malades augmentent. Pour la plupart, des enfants et de leurs parents les symptômes sont relativement bénins, mais là encore la vigilance est de mise d'où un départ en vacances anticipé pour Noël.