Madagascar : marche noire après la mort par balle d'un étudiant

océan indien
marche des étudiants Madagascar 22 février 2021
©Capture d'écran Facebook

Les étudiants de Tananarive étaient vétus de noir, ce lundi 22 février, lors de la marche silencieuse pour rendre hommage à leur ami, tué par balle jeudi dernier. Il manifestait, comme les autres, pour obtenir sa bourse. La mort de cet élève a accéleré le versement des quelques ariary dus.

Il avait 22 ans, était étudiant en seconde année d'économie et comme beaucoup de ses amis, boursier ! Il a manifesté, jeudi 18 février 2021, pour obtenir le versement de sa bourse. Pas de quoi faire la fête, juste de quoi acheter un peu de riz et manger en espérant décrocher un diplôme. Il ne rentrera jamais sur le campus. Il est mort. Tué par balle !

C'est pour dénoncer cette tragédie, cette disparition injustifiable, honteuse pour les responsables que les étudiants de Toamasina ont défilé dans le calme et le silence, ce lundi 22 février 2021. Vêtus de noir, ils se tenaient la main lors de cette marche hommage. Toutes les universités de la Grande île ont participé à ce mouvement pour dénoncer ce meurtre précise 2424.mg.

L'université a volontairement retardé les versements des bourses

 

Cette tragédie aurait pu, aurait dû être évitée. Il suffisait que les bourses, essentielles à la vie des étudiants, soient versées comme prévu. Un problème administratif a été géré en dépit du bon sens et au dépens de la communauté estudiantine. L'étudiant, en deuxième année, devait toucher 105 000 ariary par mois, soit 23,10 €.

Midi-Madagascar détaille parfaitement le déroulement des inscriptions, les procédures pour obtenir des bourses et pointe le retard de l'université de Toamasina. Les premiers versements devaient avoir lieu le 5 février 2021. Treize jours plus tard, les boursiers attendaient toujours le versement du premier ariary. Ce retard, volontaire de l'administration de l'université, selon les observateurs, serait dû à un écart important entre le nombre de demandes et le nombre d'étudiants.