Madagascar se prépare à l’arrivée imminente du cyclone Batsirai

cyclones
Batsirai à 163 km de Madagascar
Batsirai ne devrait atteindre les côtes de Madagascar qu'en fin de journée, ce samedi 5 février ©Météo Madagascar
Madagascar se prépare à être frappée par le cyclone Batsirai. Le système qui a ralenti sa course devrait toucher la côte Est de la Grande Île en début de soirée. Dans la région exposée de Mahanoro, les habitants ont quitté leurs foyers pour s’abriter dans des centres d’hébergement, déjà tous saturés

Au tour de Madagascar de faire face au cyclone tropical intense Batsirai, après l’île Maurice et La Réunion. Le système s’apprête ce samedi à frapper de plein fouet la Grande Île qu’il traversera complètement d’Est en Ouest avant de ressortir en mer dans le Canal de Mozambique, dimanche après-midi.

Des centres d'hébergement déjà saturés

Ecoutant les consignes des autorités malgaches, les habitants de la côte Est sont nombreux à avoir quitté leurs foyers pour se rendre dans les centres d’hébergement ouverts en prévision du passage de Batsirai.

Unes de L'express de Madagascar
"On est préparé du mieux qu'on peut pour limiter les dégâts mais on s'attend à un bilan assez lourd", peut-on lire à la Une de L'Express de Madagascar ©Capture d'écran L'Express de Madagascar

D’ailleurs, dans la région de Mahanoro, où le cyclone devrait toucher terre en premier ce samedi, ces centres, pris d’assaut dès la journée de vendredi, sont déjà tous saturés. Signe que la population s’attend vraiment au pire, soulignait ce samedi midi le journaliste Ridge Rasolone Draib, correspondant pour Réunion La 1ère.

Re(voir) cet extrait du journal de 12h30 de Réunion La 1ère :

Rija Rasolondraibe, notre correspondant à Madagascar

L'armée mise à contribution

Le gouvernement malgache n’a eu de cesse de multiplier les messages de prévention et le président Andry Rajoelina s’est rendu dans plusieurs villes de l’Est pour se rendre compte des moyens engagés en prévision du passage de Batsirai.

En plus de la mise en place de dizaines de centres d’hébergements dans chacune des localités, il a annoncé la mobilisation de l’armée pour aider la population. Toujours à Manahoro, ce sont aussi près de 200 hommes et femmes de la protection civile qui ont été envoyés sur place dès vendredi.

"Des dégâts importants à craindre"

A Manakara, où les effets de Batsirai se font déjà ressentir, plus de 5 400 habitants se sont réfugiés dans les 24 centres d’hébergement mis à disposition. A 600 km plus au Nord, à Tamatave, ce plus de 2 000 personnes qui ont été accueillis.

Annoncée d’abord à 11h, heure locale, ce samedi, l’arrivée prévue de Batsirai est finalement annoncée à 18h au plus tôt, le cyclone ayant ralenti sa course. Il se trouvait à 100 km de la côte Est de Madagascar, ce samedi, à 17h. Météo Madagascar annonce des vents moyens de 165 km/h avec des rafales pouvant souffler jusqu'à 230 km/h. "Des dégâts importants et généralisés sont donc à craindre".

Risque d'inondations

Le service météorologique malgache redoute également que la côte Est et Sud-Est, ainsi que les hautes terres centrales soient exposées à des inondations, en raison des fortes précipitations que devraient ramener Batsirai. Des vagues pouvant atteindre jusqu’à 12 mètres de hauteur sont également annoncées. Près d’une trentaine de régions ont été placées en alerte route "danger imminent".