Manutention, chute et agression sont les principales causes des accidents du travail à La Réunion

santé
Un chantier à La Réunion.
Un chantier à La Réunion. ©Imaz Press
Le plan régional de santé au travail de La Réunion a été présenté, ce mercredi 7 septembre. Manutention, chute et agression sont les principales causes des accidents du travail à La Réunion. En 2019, six personnes en sont décédées.

Le plan régional de santé au travail 4 (PRST 4) a été présenté pour La Réunion pour la période 2021-2025, ce mercredi 7 septembre.

Son objectif est de mieux prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail des salariés à La Réunion. Pour commencer, un état des lieux est dressé.

Les accidents du travail en hausse

A La Réunion, le taux d’accident du travail reste en dessous du taux national avec 29,2 accidents pour 1 000 salariés contre 33,5 pour la France entière. Entre 2015 et 2019, une augmentation de 1 395 accidents de travail avec arrêt de travail a eu lieu (+33%).

Manutention, chute et agression sont les principales causes des accidents du travail à La Réunion. En 2019, six personnes en sont décédées.

Plus de maladies professionnelles

En 2019, 13 cas supplémentaires (308) de maladie professionnelle en premier versement ont été enregistrés par rapport à 2018 (295). Sur le long terme, la tendance est à la hausse. 90,3 % des maladies professionnelles concernent les troubles musculo-squelettiques (TMS), 3,9 % des cancers, infections bactériennes et autres, 2,3 % sont dues aux bruits.

Des salariés touchés par les inaptitudes

Les salariés âgés de plus de 50 ans, la catégorie des employés, et les salariés des petites entreprises, sont les plus exposés aux inaptitudes.

Les activités de services sont plus touchées que l’industrie ou la construction. Les risques psychosociaux (RPS) et les troubles musculo-squelettiques (TMS) liés aux conditions de travail génèrent une large majorité des inaptitudes (60% de inaptitudes).

Regardez les précisions de Damienne Verguin, en charge de la DEETS, direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités : 

ITW santé au travail

Quatre axes prioritaires

Face à ces constats, quatre axes prioritaires et 18 actions ont été définies dans ce plan régional de santé au travail. Les partenaires sociaux et d’autres acteurs locaux (la Caisse générale de sécurité sociale, l’Agence régionale d’amélioration des conditions de travail et les services de santé au travail), y sont associés pour définir les objectifs et les actions à mener.

Les axes prioritaires sont la culture de la prévention, la prévention de la désinsertion professionnelle, la priorité à certains risques, et l’approche globale de secteurs ou catégories de travailleurs.

Retrouvez ci-dessous le plan ici :

Le plan régional de santé au travail de La Réunion a été présenté, ce mercredi 7 septembre.
Le plan régional de santé au travail de La Réunion a été présenté, ce mercredi 7 septembre. ©Préfecture de La Réunion