Maurice : un cluster dans le service de dialyse de l'hôpital de Souillac

coronavirus
l'hôpital de Souillac, à Maurice, est un cluster avril 2021
©Indian Ocean News

Le service de dialyse de l'hôpital de Souillac est un cluster. 35 patients, insuffisants rénaux, ont été testés positifs. Trois des six personnes décédées, ces dernières 24 heures, ont séjourné dans ce service. La quatrième victime, dialysée, n'était pas positive à la Covid-19.

À l'île Maurice, il devient de plus en plus difficile de lire les chiffres des services de Santé en charge de la lutte contre la Covid-19. Globalement, les relevés indiquent un recul de la pandémie. Le nombre de personnes positives, comme celui des décès semble contenu, à défaut d'être circonscrit. Lors des dernières 24 heures, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, révèle que le National Communication Committee a enregistré six décès, mais seulement deux cas directement liés à la pandémie écrit Défimedia. Les quatre autres victimes étaient positives, mais elles souffraient de comorbidités. 

Cette lecture des chiffres est défendue par de nombreux spécialistes. Ils refusent d'imputer à ce virus, des décès qui sont dus à de nombreuses autres pathologies. Cependant, quand des personnes fragiles ont été infectées en venant à l'hôpital pour suivre un traitement. Est-il justifié de les dissocier du décompte ? Un médecin s'interroge, également, sur les détails fournis par le ministre et la docteure Gaud concernant l'état de santé des défunts : "Ils veulent tellement se dédouaner qu’ils se montrent sans scrupule", écrit L'Express de Maurice.

L'hôpital de Souillac est un cluster

 

Le centre hospitalier de Souillac est dans la tourmente depuis la fin du mois dernier. Lundi 29 mars 2021, précisément le ministre de la Santé de l'île Maurice, révélait que 54 personnes (patients, soignants et cas contacts) avaient été testées positives, précrisait IonNews. Depuis, entre le "déconfinement" partiel, les contrôles renforcés dans les zones rouges, les examens dans les collèges, les difficultés économiques et les passes d'armes, entre majorité et opposition, au parlement, le sujet avait été relégué au second plan.

Il vient de ressurgir brutalement à la Une de l'actualité mauricienne avec les décès de 5 dialysés, ces dernières heures. Trois ont été testés positifs, les deux autres, non ! Ces morts ne sont pas comptabilisés dans le décompte Covid...

Cette polémique est évacuée par la réalité simple que vit cette infirmère : "Ces pauvres malades sont venus se faire soigner à Souillac, mais ils ont vu leur cas aggravé par le virus. C’est inacceptable !", et le rédacteur de s'interroger : "Que feront les autorités ? Redoubleront-elles de vigilance ? Et les soins ? Et les respirateurs ?"