Pêcheur décédé aux Kerguelen : le navire de la SAPMER est de retour à La Réunion

pêche
pêcheur déédé aux Kerguelen arrivée du navire Cap Horn de la SAPMER à la Darse de pêche du Port Ouest La Réunion
Le Cap Horn accoste à la Darse de pêche du Port Ouest. ©Delphine Poudroux
Le corps de Grégory Hoarau, le pêcheur décédé aux Kerguelen, est de retour à La Réunion. Le Cap Horn et son équipage ont accosté ce dimanche 25 septembre vers 8h, à la Darse de pêche du Port Ouest.

Grégory Hoarau, marin pêcheur pour la SAPMER, est décédé accidentellement lors d’une campagne de pêche aux abords des côtes de l’île Kerguelen. Le maître d’équipage a perdu la vie après être tombé à l’eau lors d’une opération de filage. L’accident est survenu samedi 17 septembre, en milieu de soirée.

Retour du Cap Horn et de son équipage

Ce dimanche 25 septembre, le navire et les 32 membres d’équipage sont de retour à La Réunion. Le Cap Horn a accosté à 8h à la Darse de pêche du Port Ouest. Après l’accident qui a coûté la vie à Grégory Hoarau il y a 7 jours, il a fait route vers La Réunion.

La famille du marin, père de deux enfants, a assisté à l’arrivée du navire. Les membres de la direction de l’armateur, la SAPMER, l’aumônier des gens de mer et certains institutionnels étaient présents pour les soutenir.

Une grande émotion

" C’est une souffrance pour tout le monde ", confie Alain Djeutang, l’aumônier des gens de mer, qui accompagne la famille dans ce deuil. Il souligne l’accompagnement fourni par la SAPMER depuis que le drame est survenu.

Les marins sont particulièrement affectés, et ont tenu à rendre hommage " à leur frère, à leur ami ", rapporte-t-il. Peu de temps après le tragique accident, une cellule d’urgence médico-psychologique a été mise en place par la SAPMER à l’attention de la famille du défunt et des membres de l’équipage.

Elle a pu prendre en charge physiquement les membres d’équipage et la famille à l’arrivée du navire.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère

Pêcheur décédé dans les Kerguelen : la campagne de pêche interrompue pour permettre le retour du navire et de son équipage

Des gens de mer venus exprimer leur soutien

Le décès de ce pêcheur de 47 ans a suscité une grande émotion chez ses collègues, et plus généralement dans la communauté des gens de mer. Certains d’entre eux ont tenu à manifester leur compassion par leur présence ce dimanche matin.

Ils rendent hommage à ce marin, qui exerçait une profession à risque dont les conditions de travail sont particulièrement difficiles. Les îles Kerguelen subissent régulièrement des vents violents, la mer est presque toujours déchaînée et ses eaux glaciales.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Le corps du pêcheur décédée aux Kerguelen est de retour est à La Réunion.

Les enquêtes vont débuter

Afin de définir avec exactitude et analyser les circonstances de ce drame, les enquêtes de la Gendarmerie Maritime et du Bureau d’Enquête des Evénements de MER, le BEA Mer, débuteront dès demain, lundi 26 septembre.

Une cérémonie d’adieu doit avoir lieu pour rendre un dernier hommage à Grégory Hoarau.