Petite-Ile : marche blanche en hommage à Marine pour dénoncer les comportements à risques sur les routes

hommage petite île
Marche Blanche à Petite-Ile en hommage à Marine Ethève fauchée par un chauffard à Tours en novembre 2021 051221
©Suzette Emma
Décédée le 8 novembre dernier, après avoir été percutée par une voiture, Marine Ethève laisse derrière elle une petite fille de 4 ans. Pour les proches de la jeune femme de 25 ans, ce drame doit servir à faire changer les comportements. Ils organisent une marche blanche pour sensibiliser le public.

La famille de Marine Ethève, jeune femme de 25 ans, mortellement fauchée par un chauffard à Tours début novembre, organise une marche blanche ce dimanche 5 décembre à Petite-Ile. En plus de l’hommage rendu à cette maman d’une petite fille de 4 ans, il s’agit de dénoncer les comportements à risque sur les routes.

Sensibiliser les conducteurs

Les proches de Marine veulent sensibiliser les automobilistes sur la sécurité routière, l’alcool au volant ou encore la consommation de stupéfiants ou de médicaments. Le conducteur du véhicule qui a fauché Marine dans la nuit du 6 au 7 novembre avait pris la fuite, et s’était finalement rendu près de 12 heures après les faits. Les analyses ont révélé qu'il était drogué au moment de l'accident. Il sera jugé pour homicide involontaire, avec pour circonstance aggravante le délit de fuite. 

" Il faut arrêter cela, c'est trop dur. C'est trop dur pour ceux qui sont là, surtout c'est très dur pour les enfants qui restent derrière ", insiste Marie-Andrée, la grand-mère de Marine. 

Aider les autres

Transportée à l’hôpital dans un état grave, Marine est décédée le 8 novembre en soirée. La jeune femme, qui élevait seule sa fille, avait repris des études de moniteur-éducateur à Tours pour travailer avec des enfants en difficulté. D’abord jeune sapeur-pompier, Marine était devenue pompier volontaire à 18 ans. Grâce au don de ses organes, six personnes ont pu être aidées, ont expliqué ses parents à la Nouvelle République.fr.

Les proches de Marine Ethève, résidant en métropole, organiseront le 11 décembre prochain une marche blanche à Tours.